• Actualités

Cardinalat de l'Archevêque majeur malabar : signe fort d’Unité en Inde

Après le Consistoire, toute la communauté indienne de Rome et de nombreux amis et membres de la famille du nouveau Cardinal venus du monde entier étaient réunis pour une “qurbana” (célébration) à l’église St Anastasia de Rome.

« Il y 3 Églises catholiques en Inde, ne croyez pas qu’elles soient divisées, nous sommes heureux de travailler ensemble : nous avons des cultures différentes, des rites différents, mais nous sommes fiers d’être indiens, il y a une sorte d’Unité et nous devons continuer. » a déclaré S.B. le cardinal Georges Alencherry, Archevêque Majeur de l’Église syro-malabare insistant sur l’Unité de son Église mais aussi de son peuple. La présence remarquée de l’Archevêque Majeur de l’Eglise syro-malankare, S.B. mar Cleemis Thottunkal, et d’un évêque latin du Keraka illustrait parfaitement ces propos.

Trois membres du Parlement indien, non chrétiens, ainsi que le Ministre de l’Agriculture (l’un des plus important), avaient fait le déplacement, délégués par le gouvernement, pour témoigner « de la joie de l’ensemble du peuple indien pour cette nomination».

À plusieurs reprises, les parlementaires ont précisé la bonne intégration des chrétiens dans la société. “J’ai bénéficié, enfant, de l’éducation des Frères et Sœurs catholiques et je reconnais la contribution et le bon travail des institutions chrétiennes qui participent à l’amélioration de la vie des gens […] Pas besoin d’être catholique ou chrétien pour reconnaitre leurs bienfaits” déclarait l’ambassadeur d’Inde en Italie.

Le cardinal Georges Alencherry a rappelé son attachement à la France où il a étudié pendant 5 ans et exercé son ministère comme vicaire de la paroisse St François-Xavier à Paris. Il a remercié chaleuresmeent l’Œuvre d’Orient d’être à ses côtés en ce jour de fête et de sa collaboration avec les Eglises oreintales de son pays.

Il a conclut par un appel à la Paix pour toutes les peuples.


Une délégation de l’Œuvre d’Orient était présente au Consistoire du 18 février 2012 pour assurer de son amitié les nouveaux Cardinaux liés aux Eglises orientales, le Cardinal Lucian Muresan, Archevêque Majeur des gréco-catholiques de Roumanie ou le Cardinal Filoni et le Cardinal Veglio.