• Actualités

Chemin de Croix : ce vendredi saint, prions en communion avec les chrétiens de Syrie

  • Première station : Jésus est condamné à mort

Avec de faux témoignages, les accusateurs ont réussi à condamner Jésus et pourtant, dans la foule, nombreux sont ceux qui savent qu’Il est innocent. Jésus s’est senti seul et abandonné de tous. Aujourd’hui aussi, nous, le peuple syrien, nous nous sentons seules et abandonnés de tous. En commençant ce chemin de croix, nous te demandons pardon Seigneur.

Pardon pour ce sentiment négatif qui nous inflige.

Pardon pour notre silence à Ton égard, chaque fois que nous préférons oublier que Tu es à nos côtés, chaque fois que nous avons hésité à être Ton témoin par peur et avons préféré le silence à l’égard de toute victime innocente.

  • Deuxième station : Jésus est chargé de sa croix

Le Christ, injustement condamné, prend la croix sur ses épaules. Il la porte vers le Calvaire. “Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive !” dit-il. Nos croix, ce sont nos échecs, nos afflictions, nos soucis, … c’est notre incapacité d’aimer et de pardonner.

Seigneur Jésus, aide-nous à porter notre croix et à dépasser nos limites et notre petitesse et que nous parvenions au salut dès ici-bas.

  • Troisième station : Jésus tombe pour la première fois

Jésus tombe déjà… Peut-être nous croyions Jésus plus fort… Nous aussi avons connu ce jour où, à bout de force, nous tombons à terre, terrassés par le mal qui ne nous laisse aucun choix, sinon nous désespérer.

Rappelons-nous que Jésus a chuté, puis il s’est relevé, nous signifiant ainsi que comme Lui, avec Lui, nous pouvons nous relever.

Prions l’Esprit Saint : qu’Il nous guide pour reconnaitre que même dans la souffrance, nous puissions témoigner de l’Amour de Dieu et de sa Paix, et ainsi devenir signe d’Espérance pour ceux qui Le cherchent.

  • Quatrième station : Jésus rencontre Marie sa mère

Marie, la Mère de Jésus, marche avec Lui, pleure avec Lui, souffre avec Lui.

Marie, la mère de tous les syriens de toutes religions et toutes confessions, nous regarde du ciel et ne nous abandonnera jamais si nous nous confions à sa protection maternelle.

Marie, toi, qui n’as pas abandonné le Christ et demeurais fidèle, aide-nous à persévérer, à la suite du Christ, sur le chemin de croix.

  • Cinquième station: Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Associé par cet appel et ce service à la Passion de Jésus, Simon de Cyrène a reçu la grâce de la foi et du salut éternel. Nous aussi, nous devons savoir nous porter la croix les uns des autres : manifester bienveillance et compassion, accueillir, consoler, encourager, secourir nos frères dans la peine ou le dénuement.

Le Christ a dit : “Tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait”.

Seigneur Jésus, fais qu’en chacun de nos frères nous reconnaissions Ta présence.

  • Sixième station : Véronique essuie le visage de Jésus

La foule se moque de Jésus, le frappe et le bouscule. Mais Véronique, femme au cœur droit, sait qu’Il est innocent et se précipite et essuie le visage de Jésus. Forte de sa foi, elle ne craint personne.

Seigneur Jésus, que Ta grâce assure ma foi, pour que nous ayons toujours le courage de nous précipiter à secourir l’innocent dont le visage est déformé par la violence des hommes, ainsi nous te rendons témoignage.

  • Septième station : Jésus tombe pour la deuxième fois

Jésus, affaibli, trébuche et tombe une deuxième fois. Dans un sursaut d’énergie, Il se redresse et poursuit son chemin. Quant à nous, nous sommes faibles, et si souvent complices de nos penchants mauvais, de notre violence !

Seigneur Jésus, délivre-nous des fautes commises par lassitude et par désir de domination ! Par Ta grâce relève-nous sur la route du bien !

  • Huitième station : Jésus réconforte les femmes de Jérusalem

Jésus, tout endolori, au plus fort de la souffrance ne cesse de compatir avec les autres souffrants. Il console et réconforte : “Ne pleurez pas sur moi, mais sur vous et sur vos enfants!”

Combien de femmes et d’enfants, aujourd’hui en Syrie, ont besoin de sa consolation. Seigneur Jésus, délivre-nous de l’égoïsme et ouvre notre cœur à la miséricorde et la compassion !

  • Neuvième station : Jésus tombe pour la troisième fois

Simon est-il toujours là pour aider Jésus ? Probablement. Mais les aides humaines ne suffisent souvent pas, quand le mal s’acharne contre l’innocent. Aucun raisonnement humain ne pourra répondre ni au mystère de l’amour, ni au mystère du mal.

Seigneur, le mal et la souffrance s’acharnent contre nous, quand nous doutons, donne-nous une force plus grande que notre souffrance, transforme nos cris de révolte en prière d’Espérance.

Apprends-nous, par la prière, non pas à « abandonner » mais à « nous abandonner », comme un fils dans les bras de son Père.

  • Dixième station : Jésus est dépouillé de ses vêtements

Le chemin de croix de Jésus s’achève. Le sommet du Calvaire est atteint, et aussi l’humiliation ultime infligée à Jésus. Nous contemplons le corps de Jésus, humilié, sans vêtements.

Pensons à tous ceux et toutes celles qui sont humiliés par l’intimité de leur corps et se retrouvent mis à nu devant leurs bourreaux.

  • Onzième station : Jésus est crucifié

On cloue Jésus sur la Croix, tandis qu’Il prie pour ceux qui L’ont livré à la mort : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font !” Qui d’entre nous n’a jamais subi d’injustices, d’outrages ou d’humiliations ?

Mais la foi renonce à la vengeance, elle enseigne le pardon des offenses.

Seigneur Jésus, nous t’en supplions, apprends-nous à pardonner, même à nos plus grands ennemis, pour obtenir aussi la grâce de ta miséricorde.

  • Douzième station : Jésus meurt la croix

L’œuvre de la Rédemption est accomplie. “Père, en tes mains je remets mon esprit !” Le Christ a donné sa vie pour nos péchés et nous a obtenu la Vie éternelle.

Seigneur Jésus, que Ton sacrifice pour nous ne soit pas vain.

Des liens du mal délivre-nous, et conduis-nous sur ta route de lumière, pour que nous puissions, dès maintenant, remettre en paix nos âmes entre tes mains.

  • Treizième station : Jésus est déposé de la croix

Jésus a connu la souffrance physique mais aussi la solitude, et l’angoisse de la mort.

En Syrie, et partout dans le monde, confions à Marie nos peurs, Elle saura nous comprendre, elle qui a accompagné son fils jusqu’au bout de son pèlerinage terrestre.

  • Quatorzième station : Jésus est mis au tombeau

Bien modestes sont les funérailles de Jésus : Nicodème, Joseph d’Arimathie, Saint Jean, Marie et quelques femmes… On descend le Corps sacré dans le tombeau creusé en roc. Combien de victimes ne trouvent pas de tombeaux et jetées dans la nature. Elles sont déshumanisées jusqu’au bout.

Seigneur, par ta croix tu nous fais renaitre.

Que chaque croix que nous voyons ou portons, nous rappelle le don de ta Vie pour nous en Syrie et pour toute l’humanité.


Ce chemin de Croix est écrit par le Père Nawras, coordinateur de l’action des jésuites en Syrie. Pour aider l’action des jésuites en Syrie, soutenons le Centre d’accueil d’enfants déplacés à Homs. Cliquez ici.