• Actualités

Egypte : école Saint Vincent du Caire

L’école manque d’argent pour assurer le suivi médical de trente élèves : il faut payer les médecins, médicaments, analyses et examens, ainsi que les visites médicales.

 

En 1901, Sœur Médebielle, Sœur servante, vint au Caire et fonda un embryon de dispensaire. Puis elle songea à une école qui commença avec vingt élèves. Vers 1904, un ministère Copte, Monsieur Ghali bey, offrit à la Communauté un ancien palais désaffecté – Chérif Pacha. Les Sœurs transformèrent les cent pièces en classes et en logements. En 1929, le palais s’effondra et avec l’appui de la France, de la Compagnie du Canal et différents emprunts, le Collège Saint Vincent de Paul fut construit.

Ce sont les Filles de la Charité qui assurent le bon fonctionnement de cette école. Elles se sont tournées vers l’Oeuvre d’Orient car elles manquent d’argent pour assurer aux élèves un suivi médical.

 >> Pour aider ce projet, préciser le code 2124 dans la case “Commentaires” du formulaire de don

Plus d’informations sur les chrétiens en Égypte.