• Actualités

La vie dans la maison des Filles de Notre-Dame des Douleurs, en Égypte

Chrétiens et musulmans y donnent l’exemple d’une vie fraternelle : chacun vit librement sa religion et ses rites. Hier comme aujourd’hui ce sont les plus pauvres, les plus abandonnés qui sont accueillis. Les religieuses ont le souci du bien-être de leurs pensionnaires. Il faut que la personne âgée se sente “Accueillie, Respectée, Écoutée, Aimée et Accompagnée”, telle est la devise de la maison. Pour cela les sœurs ont mis en place des activités diverses : des sorties culturelles, des promenades, des fêtes récréatives, des moments d’écoute personnelle… Elles tiennent beaucoup à apporter un soutien psychologique et spirituel aux personnes âgées qui se sentent souvent bien seules.