• Actualités

Explications - Qu'est-ce qu'un "Custode" ?

Avec le site internet de la Custodie

Qu’est-ce que la Custodie ?

Comme tous les ordres religieux, la famille franciscaine est divisée en province et sous-province, où sont regroupés couvents et institutions de l’Ordre. La “Custodie” est ainsi le nom spécifique donnée à la province de Terre Sainte. L’origine du mot est latine, custodire = garder (qui fait référence à la garde des lieux saints), d’où dérivent les termes de « Custodie » et « Custode ». La Custodie est dirigée par un Custode.

Les rôles du Custode

“Coordonner et diriger l’accueil des pèlerins qui viennent en Terre Sainte”

La principale tâche du Custode, hormis l’animation de la vie des Frères, est de coordonner et diriger l’accueil des pèlerins qui viennent en Terre Sainte. Cette responsabilité a été confiée aux Franciscains par le Saint-Siège il y a plus de 600 ans.

Par exemple, le rôle du Custode est de recevoir les pèlerins au Saint-Sépulcre, leur offrant les espaces et la possibilité pour prier tout en veillant à fournir le gîte à ceux qui n’ont pas les moyens de résider dans des hôtels onéreux, c’est l’œuvre des hôtelleries appelées « Casa Nova ».

En même temps, est offerte aux pèlerins la possibilité de rencontrer des Frères prêts à les recevoir et à les entendre, voire à les guider. Tous les sanctuaires chrétiens catholiques sont sous sa juridiction. Il s’assure de l’aide économique nécessaire pour accomplir cette fonction, capitale dans les lieux saints.

“Coordonner les informations sur la Terre Sainte et susciter chez les chrétiens du monde entier un soin amoureux pour les fouilles archéologiques”

Une autre responsabilité du Custode, quand il prend ses fonctions, est de coordonner les informations sur la Terre Sainte et de susciter chez les chrétiens du monde entier « un soin amoureux » pour les fouilles archéologiques et surtout pour l’étude de la bible par la géographie et l’histoire sur les lieux mêmes où les événements se sont passés. C’est pour cela que la Custodie a créé l’école biblique franciscaine (Studium Biblicum Franciscanum = SBF), l’Institut archéologique franciscain (Franciscan Archæological Institute= FAI), l’imprimerie franciscaine (Franciscan Printing Press = FPP ) etc. Toutes ces activités dépendent directement du Custode qui les parraine.

“Prendre soin et soutenir, en accord avec l’Église locale, la présence chrétienne en Terre Sainte”

Un autre aspect important de la charge du Custode est de prendre soin et soutenir, en accord avec l’Église locale, la présence chrétienne en Terre Sainte par diverses initiatives, parmi lesquelles nous pouvons mentionner l’entretien des écoles et l’animation des paroisses.

Toutes ces initiatives exigent non seulement l’appui moral des chrétiens du monde entier mais également économique. C’est pour cette raison que, depuis des siècles, des « Commissariats de Terre Sainte » ont été institués dans le monde entier pour informer sur la vie de Frères de Terre Sainte et organiser des quêtes pour soutenir le travail de la Custodie.

Tous ces Commissariats (et ils sont nombreux) dépendent directement du Custode. Étant donné l’importance de son rôle, le Custode n’est pas élu comme tous les autres ministres provinciaux de l’Ordre mais il est directement nommé par le Saint-Siège après consultation des Frères de la Custodie et sur présentation du gouvernement de l’Ordre.

En Terre Sainte, le Custode est tenu pour une des plus hautes autorités religieuses chrétiennes. Avec le patriarche grec orthodoxe et le patriarche arménien orthodoxe, il est responsable du status quo, qui réglemente les usages au Saint-Sépulcre et à Bethléem. Il est membre de droit de l’Assemblée des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte (les évêques de l’Église catholique locale). Il porte aussi le titre de Gardien du Mont Sion et du Saint-Sépulcre.