• Actualités

"La France restera au côté des chrétiens d'Orient" Emmanuel Macron

Les deux hommes ont pu découvrir les œuvres pendant 20 minutes en présence des commissaires de l’exposition et de plusieurs personnalités dont Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient. Puis ils ont prononcé quelques mots sur l’ancrage des chrétiens en Orient, la richesse de leur héritage mais aussi leur actualité dramatique.

 

 

 

 

 

 

 

Citations du discours du président Emmanuel Macron

“Partout où des minorités défendent leur foi, la France est à leurs côtés (…) parce que nous croyons au pluralisme ». « Je veux dire aux chrétiens d’Orient que la France est à leurs côtés, que notre priorité sera bien la défense de leur histoire”. 

“La France entretient une longue histoire avec les chrétiens d’Orient […]”

“Et cette histoire ne s’est jamais arrêtée, comme ne s’est jamais arrêtée la présence des chrétiens en Orient qui ont construit la diversité culturelle, linguistique, historique de l’ensemble de ces terres”.

“Avec les juifs et les musulmans, les chrétiens d’Orient ont façonné la richesse culturelle du pourtour méditerranéen et la présence chrétienne reste ce témoignage inestimable de la coexistence de plusieurs religions en Orient”.

“C’est tout cela que représentent les chrétiens d’Orient dans une région où certains voudraient qu’elle ne leur soit pas destinée […] Venir ici avec le Président Aoun, c’était vous dire combien cette richesse du monde arabe, cette richesse de l’Orient tout entier […] est au cœur de l’histoire et de la vie contemporaine française”.

“Et que la France, comme elle l’a fait, continuera à protéger les chrétiens en Orient”. […]

“Vous avez rappelé l’engagement à vos côtés pour mener à bien cette exposition […] de l’Œuvre d’Orient, dirigée par Pascal Gollnisch”.

“Et je veux dire aux chrétiens d’Orient que la France est à leur côté, que notre priorité sera bien la défense de leur histoire”.

 

Citations du discours du président Michel Aoun

« Les chrétiens de Palestine, du Liban, de Jordanie, de Syrie, de l’Irak et de l’Egypte (…) ne sont pas une minorité mais la clef de voûte de la paix ».

« Notre mission est de maintenir à tout prix leur présence dans leurs pays respectifs afin de préserver le respect de la liberté de culte et d’opinion ».