• Actualités

Inde : L'Eglise amie des Pauvres

L’Inde est riche d’une présence chrétienne importante et appréciée, découlant d’un héritage riche et ancien, qui a beaucoup apporté à la société et à la culture et enrichit la vie d’un grand nombre de citoyens, bien au-delà des catholiques“.

C’est ce que le Pape a dit au sixième groupe de prélats indiens et au vicaire apostolique du Népal, au terme de leur visite Ad Limina.

Le plus important, a-t-il ajouté, “est que l’Eglise en Inde proclame sa foi et son amour à la société en général, et mette cette affirmation en pratique par un intérêt pour tous les aspects de la vie spirituelle ou matérielle des autres...

En particulier, l’Eglise catholique est l’amie des pauvres. Comme le Christ, elle accueille sans exception tous ceux qui s’approchent d’elle pour écouter le message divin de paix, d’espérance et de salut. De plus, par obéissance au Seigneur, elle le fait sans distinction de tribu, langue, peuple et nation, puisque dans le Christ, nous somme un seul corps. Il est toutefois impératif que le clergé, les religieux et catéchistes de vos diocèses, soient attentifs aux différentes situations linguistiques, culturelles et économiques de ceux qu’elle veut servir“.

Toutefois, a précisé le Pape à ses hôtes, “vous devez tenir compte des défis que la nature missionnaire de l’Eglise porte en elle. Vous devez être toujours prêts à étendre le Royaume de Dieu et à marcher dans les pas du Christ qui fut lui-même incompris, méprisé, faussement accusé et qui a souffert par amour de la vérité. Ne vous laissez pas dissuader lorsque des difficultés se présentent dans votre ministère et celui de vos prêtres et religieux. Notre croyance en la certitude de la résurrection du Christ nous donne confiance et courage pour faire face à tout ce que nous réserve le destin et pour poursuivre la construction du Royaume de Dieu“.

Puis il a ajouté que les églises locales en Inde avaient commémoré, il y a peu, le vingt-cinquième anniversaire de la première visite apostolique de Jean-Paul II dans ce pays, et les rencontres de celui-ci avec les responsables des autres religions. “En manifestant son respect personnel pour ses interlocuteurs, ce Pape a donné un authentique témoignage de l’importance du dialogue interreligieux

Je vous encourage -a conclu Benoît XVI- à poursuivre les efforts de l’Eglise pour le bien-être de la société hindou, par une attention constante à la promotion des droits fondamentaux, droits partagés par toute l’humanité, et à inviter les chrétiens et les pratiquants d’autres traditions religieuses à relever le défi d’affirmer la dignité de tous les êtres humains… Je prie pour que ceux qui suivent le Christ en Inde soient toujours des promoteurs de justice, des porteurs de paix, des personnes de dialogue respectueux, et des amoureux de la vérité sur Dieu et sur l’homme“.

Source VIS / AL/ VIS 20110919 (480)