• Actualités

La famille, la jeunesse, la ligue chaldéenne : les priorités du Patriarche chaldéen à ses paroisses françaises et allemandes

De fondement, en effet, nul n’en peut poser d’autre que celui qui s’y trouve, c’est-à-dire Jésus Christ.” (1 Corinthiens 3 : 11)

Mes frères et sœurs,

Je rends grâce à Dieu pour la fermeté du témoignage du Christ qui est en vous, en dépit des nouvelles situations dans lesquelles vous vous trouvez. Merci pour votre accueil à notre égard, votre amour, à votre attachement à la foi, à l’Église, à votre langue, à vos traditions et pour votre morale.

Nous rendons grâce pour vos prêtres bien aimés un à un, et pour leur service et la chaleur de leur accueil à notre égard. Ils sont pour vous comme des pères et des frères et des compagnons de route pour la montée vers Pâques et la Résurrection. Et là, je demande à prêter attention à leur formation spirituelle, théologique et à leur formation permanente. Même si personne ne pourra jamais atteindre la perfection !

Merci pour les deux pays, l’Allemagne et la France, qui vous ont accueillis et vous ont aidés à vous intégrer dans leur société. Merci aux paroisses catholiques romaines qui vous ont ouvert les bras et vous ont aidés et présentés leurs églises et leur soutien pour pratiquer vos rites et que vous les gardiez.

Mes chaleureuses félicitations à la communauté de Paris pour sa deuxième nouvelle église, ils l’ont construite avec générosité, c’est art un signe d’unité, de communion et d’Espérance pour nous tous.

Mes sœurs, mes frères,

Avec votre Foi et votre engagement vous devenez des pierres vivantes.

Soyez fermes à l’égard de ce que vous avez reçu comme grâce de Dieu en Jésus-Christ, accrochez-vous à votre morale et Espérance.

Vivez en tant que chrétiens engagés et en tant que membres actifs dans vos communautés, soyez un signe vivant de la joie de l’Évangile dans le milieu séculier qui est le vôtre. Ne laissez pas la nouvelle société où vous vivez, supprimer vos valeurs, accrochez-vous à votre identité, et apprenez de  ce nouveau milieu ce qui est positif, de sérieux, de précis et d’engageant.

EtudiantsEnIrak

  • La famille : chez nous la famille est sacrée, c’est un lieu théologique, et si vous vivez la relation, la fidélité, l’unité, et la communion, vous serez un signe “de lumière et d’espoir » pour les autres.
  • La jeunesse : Je demande aux jeunes – qui sont l’avenir de l’Église et de la communauté – à se construire une construction solide et de bénéficier de tout ce qui est à leur disposition à partir du potentiel, d’assumer leurs responsabilités et de jouer leur rôle constructif dans L’Église et dans la société comme le veut Notre Seigneur. Je tiens également à ce que les jeunes pensent aussi à la pleine consécration dans le service du sacerdoce et la vie religieuse pour servir leurs frères. Votre Église qui souffre en Irak ne peut pas vous envoyer des prêtres, des religieux et des religieuses, appuyé vous sur vous-mêmes.
  • La ligue chaldéenne : Prenez soin de la « ligue chaldéenne », rejoignez ses rangs, c’est elle qui va relier les familles chaldéennes dans le monde les unes aux autres : dans le culturel, le social et le politique, comme fait l’Église, elle vous relie humainement et spirituellement.

« Aussi ne manquez-vous d’aucun don de la grâce, dans l’attente où vous êtes de la Révélation de notre Seigneur Jésus Christ. C’est lui qui vous affermira jusqu’au bout, pour que vous soyez irréprochables au Jour de notre Seigneur Jésus Christ. Il est fidèle, le Dieu par qui vous avez été appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur » (1 Corinthiens 1, 7-9).

SB Louis Raphaël Sako

Patriarche de l’Église chaldéenne

 

 

glise chaldéenne