• Actualités

La fête de la Toussaint... dans les églises de rite byzantin

« Dans l’Eglise orientale, nous avons une dévotion particulière pour les saints, et notamment pour les Pères de l’Eglise. Il y a des saints très priés comme Saint Georges, Saint Elie, Saint Dimitri et Saint Charbel. Dans toutes nos églises il y a dévotion particulière, notamment dans le tropaire au saint du jour.

Dans la tradition byzantine, la fête de la Toussaint est célébrée le dimanche qui suit le dimanche de la Pentecôte. Cette tradition est très ancienne. On a retrouvé des écrits au 4ème siècle de Saint Jean Chrysostome évoquant la consécration d’une journée à tous les saints car leur nombre ne permet pas leur commémoration individuelle.

Pourquoi la fêtons-nous après la Pentecôte ? Pour l’Eglise d’Orient, la sainteté est la caractéristique de l’Esprit Saint donc nous avons pris cette spécificité et célébrons cette fête après que l’Esprit Saint soit descendu sur les apôtres.

Le troisième point est que chez nous la fête de la Toussaint n’est pas liée à la commémoration des morts. Nous prions pour tous nos morts la veille de la Pentecôte. »

Existent-t-ils des spécificités le dimanche de la Toussaint ?

« Nous célébrons également la messe avec des prières pour les saints, mais il n’y a pas de pratiques spécifiques faites par les croyants et les fidèles (notamment pas de visites au cimetière qui a lieu le jour de la commémoration des morts). »

 

Propos recueillis par ASSM