• Actualités

La Syrie au coeur des préoccupations de l'Œuvre d'Orient

“Nous avons des contacts avec la Syrie par internet, par téléphone mais aussi par un certain nombre de syriens qui viennent en France, des laïcs, des religieux, des évêques parfois.

Nous sommes aussi proches que possible de la souffrance de ce peuple qui n’en peut plus, qui est épuisé, qui souhaiterait que les combats s’arrêtent.  Les internautes ont pu suivre l’évolution des relations nouées à l’occasion de Genève II. Les résultats sont presque nuls mais les gens se sont assis autour de la même table, ce qui est déjà une forme de progrès.

D’autre part dans la ville de Homs, toute une population était assiégée depuis plus de 3 ans. Ils étaient affamés. Et cette semaine, beaucoup de femmes d’enfants ont pu quitter cette ville.

Le jésuite qui est dans la vieille ville de Homs, le Père Franz, qui a plus de 80 ans est, selon moi, un des honneurs de la Compagnie de Jésus a souhaité rester sur place, pour continuer à être lié aux hommes qui restent et aussi aux  chrétiens. Seulement 20 chrétiens ont pu partir, 60 autres sont restés dans cette ville assiégée de Homs.”

Mgr Gollnisch – Chronique du Jeudi 13 février sur RCF