• Actualités

Le voyage du pape François en Irak vu par la presse.


Une voyage historique. 

C’est un voyage historique que le pape François a effectué en Irak du 5 au 8 mars 2021. Pendant 3 jours, il a sillonné le pays à la rencontre des chrétiens désabusés par de nombreuses années de guerre, par l’invasion de Daesh, la destruction de leurs églises et le pillage de leurs maisons. Mais le pape François n’est pas venu exclusivement pour réconforter et donner de l’espoir à la communauté chrétienne, c’est dans un esprit fraternel qu’une rencontre interreligieuse a eu lieu sur la plaine d’Ur rassemblant chrétiens, musulmans chiites et sunnites, mandéens et Yézidis.

Une rencontre privée avec  l’Ayatollah Ali Al-Sistani, leader chiite du pays s’est également tenue et à l’occasion de laquelle ce dernier a affirmé l’importance pour les chrétiens d’Irak de vivre « en paix et en sécurité » et de leur accorder l’intégralité des « droits garantis par la constitution irakienne » afin qu’ils ne soient pas considérés comme des citoyens de seconde zone.

Au Kurdistan irakien, à Erbil, dans le stade Franso Hariri, dans les rues de Qaraqosh ou de Mossoul, partout,  joie et espérance étaient portées par la foule en liesse venue accueillir le pape François. Respect, unité et avenir sont les trois graines que le pape François a semées lors de son voyage.

 


Le voyage du pape François laissera-t-il des traces durables en Irak ?  François est rentré à Rome lundi 8 mars, après trois jours d’une visite exceptionnelle en Irak, « une terre martyrisée depuis tant d’années » selon ses mots. À différentes reprises, notamment à Bagdad devant les autorités irakiennes, il a défendu l’unité dans un pays rongé par les divisions ethniques et religieuses. (09/03/2021)

 

Les chrétiens d’Irak, une minorité meurtrie par les conflits.  Le pape François a prévu, lors de son voyage dans le pays, de rencontrer à plusieurs reprises une communauté dont les membres sont trois fois moins nombreux qu’il y a vingt ans. ( 06/03/2021)

 

Mossoul, ex-capitale de Daech, prête à accueillir le pape. REPORTAGE – Le souverain pontife se rendra dimanche, sous haute surveillance et escorté par les Forces spéciales irakiennes, dans la ville où fut proclamé le «califat». (05/03/2021).

 

À Qaraqosh, la ferveur monte avant l’arrivée du pape. A la veille de l’arrivée du pape François, l’effervescence s’empare de la grande ville chrétienne de la plaine de Ninive, martyrisée par Daech en 2014. Pour ses habitants, sa venue constitue une reconnaissance de leur calvaire et une source d’espérance pour l’avenir. (05/03/2021)

 

Pape François en Irak : une visite « cruciale » après « 30 ans de descente aux enfers ». Le pape François entame vendredi une visite historique en Irak, pour prêcher la réconciliation dans ce pays meurtri par des décennies de violence. France 24 fait le point sur la difficile situation de la communauté chrétienne avec Vincent Gelot, responsable projets dans la région pour l’association l’Œuvre d’Orient. (04/03/2021)

 

 

 

Visite historique du pape François. Du 5 au 8 mars le pape François se rendra en Irak, une première pour un souverain pontife. L’objectif : témoigner son soutien à la communauté des Chrétiens d’Orient et rencontrer les représentants de la communauté chiite irakienne. (04/03/2021)

 

 

 

À Qaraqosh, la ferveur monte avant l’arrivée du pape. A la veille de l’arrivée du pape François, l’effervescence s’empare de la grande ville chrétienne de la plaine de Ninive, martyrisée par Daech en 2014. Pour ses habitants, sa venue constitue une reconnaissance de leur calvaire et une source d’espérance pour l’avenir.  (03/03/2021)

 

Mgr Pascal Gollnisch : « Le pape veut rendre aux Irakiens leur dignité ». INTERVIEW – Vendredi, le pape François sera le premier chef de l’Eglise catholique à se rendre en Irak, pays meurtri par des décennies de violence. (28/02/2021)

 

 


© Photo de couverture Jean Mathieu Gautier, voyage du pape François en Irak, Mossoul dimanche 7 mars 2021.