• Actualités

Liban : La tension est extrême mais aussi la volonté des gens de calmer le jeu.

Dans l’émission Église du Monde sur KTO de mercredi 25 septembre, interrogé par Stéphanie Dupasquier,  Antoine Fleyfel nous fait part de ses inquiétudes mais aussi de sa confiance.

L’influence du conflit syrien se ressent de plus en plus au Liban : au niveau politique, économique mais aussi sécuritaire.

Toutefois, Antoine Fleyfel ne croit pas à un embrasement du Liban, malgré une grande division avec un camp « pro occidental » et l’autre camp « pro résistance » (Iran, Syrie, Hezbollah, Russie…), au sein même parfois d’une même famille.

« Les libanais ont conscience que s’enliser dans une guerre aurait des conséquences dramatiques sur leur pays. »

Ainsi les responsables religieux chrétiens (patriarches, évêques) lancent des appels incessants pour le dialogue et la bonne entente.

 

La tension est extrême mais aussi la volonté des gens de calmer le jeu.

Le Liban est un pays qui vit des tensions depuis plusieurs décennies : « nous sommes habitués à vivre dans cet état et essayons très vite passer à autre chose ».

Mais l’afflux des réfugiés syriens continue de jour en jour  (des dizaines de milliers chaque jour) avec parmi eux une grande disparité : les plus chanceux sont accueillis par leur famille, et la majorité partent vivre dans des conditions insalubres dans des camps de fortunes.

 

Le Liban accueille depuis des années des réfugiés

Le Liban accueille déjà depuis quelques dizaines d’années des réfugiés palestiniens, mais aussi un grand nombre de travailleurs syriens.

Le Liban est un petit pays de 4 millions d’habitants, et les 700 000 réfugiés syriens représentent près de ¼ de la population.

 

Dans les camps les ONG doivent faire face à une situation sanitaire terrible mais aussi psychologique : Ces réfugiés sont choqués, ils ont perdu des membres de leur famille, ils ont pris la fuite.

 

Le rôle des chrétiens dans l’accueil

  • Beaucoup de Libanais n’oublient pas que pendant la guerre de 2006, ils ont été accueillis en Syrie et tentent de faire leur maximum. Ainsi beaucoup de réfugiés syriens sont accueillis dans des paroisses ou dans des associations (fournitures de matelas, nourriture, médicaments, vêtements, ..)
  • Les chrétiens à travers le monde sont également très impliqués et soutiennent les actions en faveur des syriens .

Pour retrouver notre dossier « spécial Liban »

Pour soutenir les projets de l’Œuvre d’Orient au Liban auprès des réfugiés syriens