• Actualités

Liban : Retransmission de la Messe au "Beyrouth City Watr Front".

Les chrétiens libanais touchés par la visite de Benoît XVI

50 000 personnes étaient rassemblées ce dimanche matin sur le « Beirut City Waterfront », un vaste espace aménagé sur la mer, devant les buildings flambant neufs de la capitale libanaise. De nombreuses personnalités étaient présentes, à commencer par le président de la république, Michel Sleiman et son épouse. La cérémonie était accompagnée par un orchestre et 250 choristes qui ont accompagné les prières, mélangeant les airs classiques et orientaux. Dans son homélie, le pape est revenu sur la naissance de l’Eglise, au moment où Jésus monte à Jérusalem, pour expliquer le sens de la souffrance du Christ, et par extension celle des chrétiens, en particulier ceux de la région.

Au cours de cette célébration digne des JMJ, le pape a remis l’exhortation apostolique dans laquelle il encourage les chrétiens d’Orient à ne pas quitter la terre de leurs origines.

 

Retrouvez notre dossier sur le voyage du pape Benoit 16 au Liban


Homélie et remise de l’Exhortation apostolique issue du Synode des évêques pour le Moyen-Orient. Emission de KTO du 16/09/2012


Extraits de son homélie

« En annonçant à ses disciples qu’il devra souffrir, être mis à mort avant de ressusciter, Jésus veut leur faire comprendre qui il est en vérité. Un Messie souffrant, un Messie serviteur, et non un libérateur politique tout-puissant. » a souligné Benoit XVI. « Jésus fait comprendre à ses disciples que celui qui veut être son disciple, doit accepter d’être serviteur, comme lui s’est fait Serviteur. Se mettre à la suite de Jésus, c’est prendre sa croix pour l’accompagner sur son chemin. »

Donner au Moyen-Orient des serviteurs de paix

La vocation de l’Église et du chrétien est donc de servir, a poursuivi le Pape, comme le Seigneur lui-même l’a fait. Et servir la justice et la paix, dans un monde où la violence ne cesse de s’étendre, est une urgence.

« Chers frères et sœurs, je prie particulièrement le Seigneur de donner à cette région du Moyen-Orient des serviteurs de la paix et de la réconciliation pour que tous puissent vivre paisiblement et dans la dignité » a-t-il dit dans un passage fortement applaudi par la foule. Et comme il l’avait déjà dit lors de la signature de l’exhortation apostolique ou encore samedi soir avec les jeunes, le Pape a souligné que la souffrance des chrétiens du Moyen Orient n’est pas vaine, car le Christ restera toujours auprès d’eux.”

Ecoutez l’homélie sur Radio Vatican