• Actualités

Réfugiés syriens au Liban : les aider à traverser l'hiver

La paroisse Saint Elie (diocèse de Baalbeck) se situe dans la plaine de La Bekaa, à la frontière libano- syrienne.

Depuis le début de la guerre en Syrie, il y a deux ans, des centaines de syriens passent chaque jour la frontière et arrivent dans le village d’El-Kaa, village initialement de 15 000 habitants.

Le village a doublé en accueillant plus de 4 000 familles musulmanes« installées » dans les champs aux alentours et 500 familles chrétiennes dans le cœur du village.

 Ces réfugiés sont très démunis. Ils ont tout quitté et sont dans une situation de pauvreté alarmante.

  • Pour leur venir en aide, le Père Nasrallah a développé un centre d’accueil dans lequel il distribue des vêtements chauds, des matelas, des couvertures, des “poêles à pétrole”, des colis alimentaires.
  • Avec de jeunes professeurs libanais, il scolarise les enfants et leur donne des cours de rattrapage.

 

Père Roucou auprès des enfants scolarisés

  • Près de son presbytère, il est en train de construire des logements pour loger les familles chrétiennes qui continuent d’arriver.

 

 

 

Il est urgent de subvenir à leurs besoins essentiels tels que la nourriture et le logement pour les soutenir et les aider à surmonter cette crise.

Témoignage :

colis alimentaire pour les réfugiés   « Aujourd’hui, avec la guerre syrienne qui a ravagé et qui a même atteint les villages limitrophes comme El-Kaa, beaucoup de réfugiés sont venus dans notre village, déracinés de leur pays, angoissés, dépourvus, et dans une grande misère (…) il y a une nécessité impérative de procurer des aides humanitaires très importantes ». 

Budget : Avec 120€, 10 familles seront abritées, nourries, et auront une literie convenable.

Pour aider le Père Nasrallah à secourir les réfugiés syriens à la frontière libanaise  je clique ICI  et j’indique le code 3288 sur le formulaire de don