• Actualités

L'Œuvre d'Orient présente à la ROACO jusqu'au 22 juin au Vatican

Les sessions de travaux devront porter sur la situation en Terre Sainte, mais aussi plus largement sur le Moyen-Orient, particulièrement les zones touchées par la guerre, la Syrie, l’Irak, mais aussi l’Egypte. Au programme également la formation des prêtres au Moyen-Orient.

 


L’an passé, l’assemblée de la ROACO avait notamment insisté sur la formation des prêtres et des religieux à la gestion des migrations.

Dans son discours d’ouverture, le cardinal Sandri avait insisté sur la dimension pastorale de la gestion du phénomène migratoire. Les Églises d’Europe, Canada, États-Unis et Australie étaient ainsi invitées à tenir compte du patrimoine liturgique, théologique et disciplinaire des réfugiés, en particulier de ceux qui proviennent de l’Orient chrétien. “Il faudrait que des prêtres orientaux soient envoyés dans les diocèses latins où la présence orientale est la plus forte. La création d’ordinariats, exarchats ou éparchies dans les pays d’accueil peut aussi permettre de répondre aux besoins des fidèles qui ont été contraints de fuir leur pays” peut-on lire sur le site de Radio Vatican, dans un article publié l’an passé.