• Actualités

Notre conférence à l'IMA : l’urgence de l’éducation au Moyen-Orient, le rôle de la francophonie

Depuis 2019, le Liban sombre dans l’une des pires crises de son histoire. Les écoles sont en première ligne : les subventions ne sont plus versées, les familles n’ont plus les moyens de payer les scolarités, les professeurs s’exilent.

Devant ce système scolaire en crise, l’État français crée un fonds de soutien des écoles francophones du Moyen-Orient, conjointement avec L’Œuvre d’Orient.
Lors de notre conférence à l’IMA, 3 acteurs de la francophonie se sont exprimés :

Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères :

“Au regard des besoins de plus en plus criants, s’il faut aller chercher un peu plus, on ira chercher un peu plus” au sujet du Fonds pour les écoles d’Orient.

Le père Youssif Nasr, secrétaire général des écoles catholiques au Liban 

Charles Personnaz, président du Fonds pour les écoles d’Orient 

Retrouvez ici son rapport remis au Président de la République pour le fonds des écoles d’Orient