• Actualités

Œcuménisme : Semaine de prières pour l’Unité des Chrétiens avec les Eglises de Jérusalem

Il est très significatif, a dit le Saint Père “que ce thème ait été proposé par les Eglises et communautés chrétiennes de Jérusalem, réunies dans un esprit œcuménique. Nous savons combien d’épreuves doivent affronter nos frères et sœurs de Terre Sainte et du Moyen Orient. Leur service est donc encore plus précieux, cautionné par un témoignage qui, dans certains cas, va jusqu’au sacrifice de leur vie. C’est pourquoi, alors que nous accueillons avec joie les sujets de réflexion offerts par les communautés qui vivent à Jérusalem, nous nous resserrons autour d’eux en vue de créer un autre facteur de communion… Aujourd’hui aussi, pour être dans le monde un signe et un instrument d’intime communion avec dieu et d’unité entre les hommes, nous, chrétiens, devons fonder notre vie sur ces quatre points cardinaux: la vie fondée sur la foi des apôtres transmise dans la tradition vivante de l’Eglise, la communion fraternelle, l’Eucharistie et la prière. C’est seulement de cette façon, en restant solidement unis au Christ, que l’Eglise peut accomplir efficacement sa mission malgré les limites et les fautes de ses membres et malgré les divisions”.

Le Saint-Père a ensuite évoqué l’épître du jour où saint Paul, préoccupé par les discordes au sein de la communauté chrétienne de Corinthe, demande: “Le Christ n’est-il pas ainsi divisé?”. Disant cela, il affirmait que “toute division dans l’Eglise est une offense au Christ, et, en même temps, que c’est seulement en lui, seul chef et Seigneur, que nous pouvons rester unis, par la force inépuisable de sa grâce… Le sérieux engagement de conversion au Christ est la voie qui conduit l’Eglise, avec les temps dont Dieu dispose, à la pleine unité visible. Les rencontres œcuméniques qui, ces jours-ci, se multiplient dans le monde entier, en sont un signe”, a conclu le Saint-Père.

Source VIS 23 Janvier 2011