• Actualités

RFI : Emission Religions du monde - «Les enjeux du voyage du pape au Liban dans un monde arabe en pleine mutation»

1/ “Les enjeux du voyage du pape au Liban dans un monde arabe en pleine mutation”

C’était le thème de la conférence de presse organisée mardi dernier par l’Oeuvre d’Orient pour exposer les grandes lignes de cette courte visite qui se déroulera du 14 au 16 septembre sauf annulation de dernière minute pour raisons de sécurité dans un pays déstabilisé par la crise syrienne.

Benoît XVI doit remettre à Beyrouth l’exhortation apostolique du Synode des évêques pour le Moyen-Orient qui s’était tenu à Rome en octobre 2010 . Un synode pour soutenir les chrétiens d’Orient fragilisés par l’islamisation des sociétés arabes :

Joseph Bahout, consultant permanent auprès de la Direction de la Prospective du ministère des Affaires étrangères et européennes , enseignant à Sciences –po Paris et chercheur associé à l’IFPO , Institut français du Proche-Orient . Abordant ce voyage dans son contexte géopolitique , Joseph Bahout souligne l’inquiétude des chrétiens de la région face à une contestation portée par une rhétorique islamiste. Il rappelle également le dilemme des chrétiens de Syrie qui doivent faire le deuil d’un « pacte autoritaire de protection « en train de s’effondrer . Pris en tenaille entre un régime autoritaire dont ils ne peuvent moralement soutenir la brutalité dans la répression , et la perspective de l’installation d’’un pouvoir islamique , les chrétiens de Syrie sont confrontés à des choix cruciaux .

Mgr Mounir Kairallah, évêque de Batroun (Liban) insiste sur les enjeux du voyage de Benoît XVI au Liban « pays –message » , une expression qu’il emprunté à Jean- Paul II

Père Samir Khalil Samir, jésuite égyptien , islamologue spécialiste du patrimoine religieux et culturel des chrétiens d’Orient , a été la cheville ouvrière du synode des évêques pour le Moyen- Orient . Il ignore à ce jour si l’exhortation post- synodale prendra en compte la nouvelle donne des révoltes arabes mais souligne que ce qui a été exprimé à Rome par les évêques a des points communs avec les aspirations des manifestants des capitales arabes , à savoir un besoin de liberté .


Radio : RFI

Date : Dimanche 1er juillet de 10H10-10H30