• Actualités

Semaine sainte : les chrétiens de Syrie s'abandonnent à la Providence

Notre Église à Damas célèbre le soir des Rameaux la liturgie de L’arrivée au port : le bateau de l’Église qui a voyagé le temps du Carême arrive à la Semaine Sainte, havre du salut …
Les fidèles se regroupent devant la porte fermée de l’église, lampe éclairée en main telles les Vierges Sages (Mt.25, 1-13) qui attendent l’Époux… La porte de l’église est frappée trois fois avant de s’ouvrir pour laisser entrer les fidèles vers l’Agneau Pascal pour vivre avec lui les souffrances de la Semaine Sainte qui culmine au Tombeau Vide…

Cette semaine sainte a été introduite par l’assassinat du père Frans à Homs en cette quatrième année de guerre et de violence…
Les obus pleuvent sur nos quartiers, les écoles fermées, on ne compte plus
les victimes… Nous nous sommes abandonnés à la Providence…

Ce petit peuple syrien si bon, généreux et patient s’habitue à souffrir et mourir en silence… C’est dans cet esprit que nous allons vivre la Semaine Sainte et les Fêtes de Pâques, sachant que le Chemin de la Croix qui marque notre vie depuis trois ans, pourrait accompagner la quatrième année… Le bout du tunnel reste invisible.

A l’ouverture de la Porte de l’Église, l’assemblée implore :

” O Seigneur, Porte de Miséricorde qui s’ouvre devant ceux qui frappent
et demandent ta grâce salvatrice, fais-nous entrer dans la lumière
de ton royaume, nous qui sommes les enfants de ton Église venus au
Port de notre Salut, nos lampes éclairées pour jeter l’ancre dans ta Maison….”

Ayant le regard fixé sur Jésus-Christ Ressuscité, havre de Paix;
nous nous confions à Notre Dame des Martyrs..

Pâques 2014.
+Samir NASSAR
Archevêque Maronite de Damas

 

Retrouvez notre dossier sur la Syrie