• Actualités

Syrie : le Père Frans martyr aux yeux des chrétiens comme des musulmans

Ce jésuite, qui avait décidé de rester avec son peuple dans la vieille ville assiégée, avait été tué le 7 avril 2014. “C’était un homme qui, d’avance, avait envisagé de donner sa vie et envisager sa propre mort par fidélité à sa communauté, par fidélité à son peuple.”  pour Mgr Gollnisch.

Joint par RCF, peu après sa mort, le Père jésuite Ziad Hilal, insistait « le Père Frans ne parlait pas seulement de Paix. C’est un homme qui rejetait toute sorte de haine et gardait un cœur très ouvert par rapport aux autres […] Tout autour de lui, il avait des amis, surtout des pauvres et des handicapés ».

La messe a été célébrée hier dans la vieille ville de Homs, en présence du nonce apostolique, du maire de Homs, d’évêques, de religieux chrétiens et musulmans, de religieuses et d’amis. Croyants de toutes religions, unissons-nous par la prière autour de cet homme de paix !

Sur KTO, le père Ziad Hilal, revient sur son assassinat, et sur l’esprit de cet homme de paix, grande figure jésuite, qui depuis le début de sa vie de religieux s’était donné totalement à la Syrie.