• Actualités

Syrie : «les chrétiens ont fui Homs mais n’en ont pas été chassés»

Les jésuites n’ont pas quitté la ville de Homs, et ce malgré les violences.

Dans une interview à Radio Vatican, ils racontent la fuite des chrétiens de la ville vers les montagnes environnantes, mais aussi la solidarité de toutes les communautés pour se venir en aide, et l’action des organisations humanitaires, comme Caritas et l’OEuvre d’Orient qui permettent de limiter les conséquences des privations.

Les fidèles chrétiens résidant dans les quartiers de Bustan Al Diwan et Hamideh de la ville d’Homs ont quitté la zone et se sont enfuis de leur propre chef, à cause de la peur des affrontements et n’ont pas été contraints à quitter leurs habitations suite à des menaces de milices islamistes“.

De passage à Paris, un jésuite nous a expliqué : « Il y a eu un certain nombre d’incidents dans le cadre desquels des maisons laissées vides (par les chrétiens) ont été occupées par des familles d’évacués.

Mais lorsque les propriétaires reviennent, leurs maisons leur sont remises de manière pacifique. L’un des imams de cette zone a présenté ses excuses au prêtre de l’église des Jésuites suite à de ces inconvénients déplorables ».

A Homs, demeurent actuellement quelques 1.000 chrétiens.

Voici un an, avant le début des combats, la ville comptait, dans l’ensemble, 160.000 chrétiens et quatre Evêques des différentes confessions.


L’OEuvre d’Orient s’est engagé à verser 20 000€ par mois pour aider des milliers de familles

Soutenir la population de Homs