• Actualités

Syrie : Noël de Solitude

1) MONDIALISATION D’UNE GUERRE:

La quatrième année de guerre en Syrie offre au monde une scène chaotique.

Aux 85 nationalités déjà présentes aux combats, s’ajoute une coalition de 30 pays pour élargir l’espace de violence et de la mort dans le “but ” de combattre le terrorisme.

Cette lourde machine de guerre , ne fait-elle pas du Proche Orient un terrain choisi d’une troisième guerre mondiale ?

Une guerre n’arrête jamais une guerre “ disait le Pape François, le 7 Septembre 2013…

Malheureuses populations soumises à la violence au nom de Dieu..

 2) AU DELÀ DE L’ÉTAT ISLAMIQUE:

Le 10 Juin 2014 (chute de Moussol en Irak) voit naitre un nouveau conflit international . Un sentiment religieux islamique traverse les frontières,les pays et les personnes, brouillant la carte des combats et des conflits.

L’État Islamique peut militairement perdre la guerre.

  • Mais comment faire avec le courant de pensée islamique ainsi déclenché et qui traverse les musulmans du monde entier ?
  • Comment tenir compte de cette réalité, analyser les enjeux et chercher à comprendre et dialoguer ?

Cette nouvelle source d’inquiétude pour les minorités du Proche Orient pose un défi majeur au dialogue inter-religieux, à la tolérance entre les peuples et les religions.

La politique de ” l’autruche ” ne résout rien à l’Islamophobie.

3) LES HÉROS DE LA FOI :

Les Chrétiens d’Orient si minoritaires, vivent au carrefour des dangers et trouvent du mal à résister et tenir la route du témoignage.

La montée des fanatismes, l’insécurité, les pénuries de tout genre et le blocus menacent leur présence et réduisent l’espoir.

Malgré ce climat tendu , le petit troupeau de fidèles exprime une Foi inébranlable , courageuse et ferme.

Une nouvelle relation à Dieu s’affirme dans la prière silencieuse devant le Saint Sacrement. Ils ont le chapelet en main et ne quittent pas facilement l’église,vivant le partage avec les plus démunis s’appuyant sur la longue litanie des martyrs, semence des chrétiens.

Ces Héros de la Foi sont la force de l’Église et l’horizon de l’Espérance.

4) NOEL DE SOLITUDE :

Les routes qui mènent en Jordanie, en Irak et en Turquie sont fermées par les combats… La seule porte d’évasion était jusqu’en Octobre dernier la route du Liban.

Or le Liban , petit pays saturé par un million et demi de réfugiés syriens, commence à fermer ses frontières avec la Syrie ne laissant passer que les cas urgents.

Ainsi nos fidèles à Damas se sentent isolés , condamnés à vivre dans le danger et mourir dans leur “trou” coupés de leurs parents et leurs amis qui vivent déjà au Liban.

Ce sentiment de solitude ajoute à l’angoisse et le froid d’hiver un goût amer et un ton de tristesse et d’abandon..

Un Noël de solitude traverse la Syrie.

Nos voisins ne veulent plus de nous, alors que nous avons accueilli tous les réfugiés du Proche Orient.

Nos fidèles passent la fête de Noêl dans le froid glacial de leurs ” crèches domestiques”   s’appuyant sur la chaleur de leur Foi sous le regard attendri de la Sainte Famille.