• Actualités

Vivre le CARÊME avec les chrétiens d’Orient

Chaque semaine, nous prierons pour les chrétiens d’un pays en particulier.

Du 10 au 17 mars : Prions avec les chrétiens de Syrie

La Syrie est une terre essentielle pour christianisme. Paul y a été baptisé et catéchisé et c’est à Antioche que Pierre crée la première église et que les disciples de Jésus reçoivent pour la 1ère fois le nom de chrétiens.

Découvrez notre dossier sur la Syrie


LUNDI 10 MARS : Prions pour le Père Ziad Hilal et les enfants déplacés

Père jésuite syrien il s’occupe d’enfants dans la ville de Homs ; Cette dernière très touchée Père Ziadpar le conflit a vu une grande partie de sa population fuir et ses écoles fermer. Le Père Ziad a ouvert plusieurs centres scolaires regroupant des enfants de toute confession : sunnite, alaouite et chrétienne. Pour lui, « l’espoir de paix passe par les enfants » ; en plus d’un cursus scolaire classique les enfants reçoivent des cours « de vie » pour leur apprendre le respect  et l’ouverture à l’Autre.

 


MARDI 11  MARS : Prions pour le Père FRANS, enfermé à Homs

C’est un jésuite néerlandais qui vit en Syrie depuis près de cinquante ans. Il a choisi de Père Fransrester dans la vieille ville de Homs, quartier aux mains des rebelles et assiégée par l’armée syrienne. La grande majorité des habitants ont fui les combats et les violences. Sur les 3 000 civils pris au piège dans cette partie historique de la ville de Homs, seulement 80 environ sont chrétiens. Le père refuse de partir et reste pour partager le quotidien des habitants (« Je dois partager la peine du peuple syrien ») et ce, malgré l’évacuation de 1400 civils en vertu d’un accord obtenu par l’ONU à Genève entre représentants du régime et de l’opposition. Sur les quelques 80 chrétiens, 60 ont pu sortir, il en reste 20.

 


MERCREDI 12 MARS : Prions pour le Père Khalil et les familles réfugiées

« On parle beaucoup des réfugiés d’Alep et de Homs mais on oublie ces centaines de Père Khalilchrétiens de milieu modeste de la banlieue de Damas. Ils arrivent chez nous, dans le quartier chrétien de BabTouma, complètement démunis. Ils nous demandent une chose en priorité : scolariser leurs enfants. Nous en accueillons autant que nous pouvons. » P. Khalil Arar, Maison des lazaristes

 


JEUDI 13 MARS : Prions pour Sœur Marguerite et les malades de l’hôpital

En raison du conflit, à Alep, il ne reste plus que deux hôpitaux publics capables d’accueillir les victimes des opérations militaires. Aussi des hommes, des femmes et des enfants blessés se présentent dans les hôpitaux privés pour être soignés. La plupart des malades, hopitaltrop pauvres et au chômage,  sont dans l’incapacité de s’acquitter des frais thérapeutiques.

Face à cette situation, l’hôpital Saint Louis à Alep a décidé de venir en aide aux victimes les plus pauvres: les médecins offrent les soins et l’hôpital pratique des prix très réduits

 


VENDREDI 14 MARS : Prions Mgr Hindo et la réconciliation des communautés

Mgr Hindo est archevêque syriaque catholique d’Hassaké. Il s’occupe des réfugiés et Mgr Hindoœuvre à la réconciliation entre les communautés religieuses. Hasssaké est devenue une ville refuge et de fait sa population a plus que doublé, créant ainsi des problèmes de chômage, de pénurie des denrées, l’inflation des prix, baisse des revenus ….

 


SAMEDI 14 MARS : Prions pour les sœurs et les femmes en prison

Sœur Souhaïla Bou Samra travaille pour qu’un meilleur traitement soit réservé aux femmes détenues. Elle a créé une unité spéciale à la prison de Damas et démarra un programme d’éducation professionnelle pour éliminer l’analphabétisme. Elle leur assure une formation visant à les préparer à une réintégration réussie et à un meilleur avenir après leur libération.


DIMANCHE 15 MARS : Prions  pour la paix en Syrie

En communion avec toutes les églises de Syrie, qui célèbrent la messe ce dimanche
>> Téléchargez le Chemin de Croix rédigé par les chrétiens syriens

Retrouvez notre dossier spécial Carême