Espace délégués

ico-2-orga < Retour à l'accueil
Le réseau France

Rôle et missions des équipes diocésaines

« Être un homme, c’est sentir, en posant une pierre, que l’on contribue à bâtir le monde. » Antoine de Saint-Exupéry

Les différents acteurs du Réseau

  •   Le délégué provincial

En étroite liaison avec la directrice du Réseau, le délégué provincial, nommé par le siège, participe à l’animation du réseau dans les diocèses de la province à laquelle il appartient. Sa relation privilégiée et fréquente avec les délégués diocésains lui permet de contribuer utilement à la définition des orientations du Réseau France.

Sa mission :

  • accompagner les délégués diocésains dans la constitution de leur équipe
  • assurer le remplacement d’un délégué diocésain qui cesserait son engagement au sein du Réseau, en concertation avec le siège.

 

  • Le délégué diocésain

Le délégué diocésain laïc est nommé par le directeur général de l’Œuvre d’Orient qui en informe l’évêque du diocèse. Dans le cas où le délégué diocésain est un prêtre, il est nommé par son évêque.

Le délégué diocésain est le représentant de l’Œuvre d’Orient dans le diocèse et les instances ecclésiales, dans le cadre de la Mission Universelle de l’Église et en lien particulier avec le vicariat à la solidarité. Il s’assure que les actions locales de l’Œuvre d’Orient s’inscrivent bien dans le cadre de la pastorale du diocèse et des paroisses.

Sa mission :

  • organiser avec son équipe des événements dans son diocèse (paroisses, établissements scolaires, mairies…).
  • relayer les campagnes organisées par l’Œuvre d’Orient ainsi que les collectes de fonds.
  • mobiliser des bénévoles pour animer les évènements si besoin

 

  • Les membres de l’équipe diocésaine

Appelés et placés sous l’autorité du Délégué diocésain, les membres de l’équipe proposent des actions et participent à leur mise en œuvre au niveau local, en vue de faire connaître les chrétiens d’Orient et l’Œuvre d’Orient. Le rôle de chaque membre est défini en accord avec le délégué diocésain, en fonction de ses compétences et de ce qu’il est prêt à accomplir : relation avec les paroisses, relation avec les établissements scolaires, relation avec les médias locaux…. Aussi, parmi les membres d’une équipe, les uns peuvent centrer plus spécifiquement leur action sur les relations avec les paroisses, d’autres avec les établissements scolaires, avec les médias locaux…

L’engagement d’un prêtre au sein de l’équipe diocésaine est souhaitable pour :

  • l’accompagnement spirituel de l’équipe
  • prêcher dans les paroisses qui s’engagent dans une action avec l’Œuvre d’Orient
  • célébrer des messes pour et avec les chrétiens d’Orient, éventuellement avec un prêtre oriental
  • faciliter le lien avec l’ évêque et avec les confrères du diocèse

Ce prêtre informe son évêque de son souhait d’accompagner l’équipe diocésaine de l’Œuvre d’Orient pour toutes ces missions.

 

Rôle et actions du délégué diocésain

 

> Assurer la relation avec les instances du diocèse :

  • La Direction de la Communication du diocèse

Alimenter régulièrement le site internet du diocèse et le bulletin diocésain d’informations sur les chrétiens d’Orient ; il est nécessaire pour cela de créer un lien dans le site du diocèse avec le site de l’Œuvre d’Orient.

  • Le Conseil de Solidarité et la structure diocésaine en charge de la mission universelle de l’Église

Ce conseil a pour objectifs la sensibilisation de l’opinion publique, la formation à la solidarité, l’action institutionnelle auprès des pouvoirs publics, dans les trois dimensions essentielles où s’exercent les activités de ses membres : l’aide d’urgence, le développement, la communion entre les Églises.

  • Le délégué aux pèlerinages

Informer sur le fait que L’Œuvre d’Orient peut être une source d’information, formation et contacts pour les pèlerinages au Moyen-Orient.

 

> Assurer la présence de l’Œuvre d’Orient dans le diocèse :

  • Par des actions ordinaires et régulières :
    • Maintenir la visibilité de l’Œuvre d’Orient dans les paroisses et les principaux sanctuaires à travers la mise en place de brochures, affiches et dépliants, flyers….
    • Organiser et maintenir la relation avec les médias locaux.
  • Par des actions spécifiques :
    • Le projet pastoral : le délégué diocésain s’efforce d’obtenir que l’évêque du diocèse retienne pour le Carême un projet parmi deux ou trois proposés, choisis parmi les projets soutenus par l’Œuvre d’Orient.

 

> Mobiliser les jeunes au service des chrétiens d’Orient

C’est la mission des membres de l’équipe en charge des établissements scolaires. En liaison étroite avec le délégué diocésain, ils travaillent avec les personnes chargées de la pastorale dans les écoles et les chefs d’établissements.

Il s’agit de proposer aux écoliers et aux étudiants une aventure moderne, et à dimension humaine porteuse de sens et d’espérance. Les projets devront contribuer à rétablir un lien vivant entre les jeunes chrétiens français et leurs racines spirituelles.

Cette dimension est à privilégier pour de nombreuses raisons :

  • La cause des chrétiens d’Orient est porteuse pour des jeunes en quête d’engagement concret
  • Certains évêques manifestent le souhait d’offrir aux jeunes des projets mobilisateurs et ont clairement évoqué ce sujet
  • À travers les enfants, les parents sont sensibilisés…

Pour approfondir, se référer à l’article « Les actions dans les établissements scolaires » de ce guide.

 

Rôle des membres de l’équipe diocésaine

L’Œuvre d’Orient attend de chaque membre d’une équipe diocésaine qu’il soit son ambassadeur dans sa paroisse :

– relayer dans la paroisse les actions menées par l’équipe diocésaine

proposer les projets de l’Œuvre d’Orient pour la collecte de Carême

susciter de nouvelles adhésions

 

> Assurer la relation avec l’environnement local

Les membres de l’équipe diocésaine assurent les contacts avec divers interlocuteurs locaux dans le diocèse :

  • Le curé de la paroisse

Vous devez le tenir au courant de toutes les actions que vous envisagez et tenir le plus grand compte de ses observations. Il connaît sa paroisse et ses paroissiens, il sera donc de très bon conseil.

  • Les autorités municipales

Selon le type d’action, il peut être opportun de signaler l’existence de votre action à la municipalité. Contactez de préférence :

  • le maire ou son adjoint
  • le conseiller municipal chargé de la culture
  • le conseiller responsable des associations

Remarque : la mairie dispose souvent de locaux ou de matériel qu’il lui arrive de prêter pour l’organisation de manifestations à caractère culturel. Elle peut aussi associer l’Œuvre d’Orient à des événements organisés sur son territoire (Forums d’associations, fêtes communales, festivals…).

  • Les représentants des médias locaux

En coordination avec le délégué diocésain, les radios et journaux locaux sont essentiels pour :

  • Faire connaître la présence locale de l’Œuvre d’Orient
  • Informer le public et l’inviter aux manifestations organisées par l’équipe dans le diocèse
  • Renforcer la notoriété de l’Œuvre d’Orient
  • La famille et les amis

N’hésitez pas à informer votre entourage familial et amical de votre engagement au service des chrétiens d’Orient. Peut-être certains souhaiteront-ils vous rejoindre. D’autres pourront éventuellement vous donner des coups de mains ponctuels ou des contacts.

 

> Assurer la présence de l’Œuvre d’Orient dans la paroisse

  • Par des actions ordinaires

Vous disposez pour cela de deux outils principaux : l’affiche et les dépliants. À vous de les rendre visibles dans l’église, après accord du curé, et dans tout lieu pouvant faire l’objet d’un affichage ou dépôt de document comme les écoles catholiques (avec l’accord préalable des responsables).

  • Par des actions publiques

Les membres de l’équipe diocésaine doivent être source d’idées et d’initiatives. Toute action doit être préalablement validée par le délégué diocésain.

Quelques idées :

  • Messe célébrée par un prêtre de rite oriental ou en rite oriental
  • Conférences autour d’un livre, d’un voyage, d’un film
  • Interventions d’experts sur un sujet spécifique (histoire, art, géopolitique…)
  • Expositions proposées par l’Œuvre d’Orient, ou des expositions de photos, d’icônes, de peinture ayant trait à l’Orient
  • Des concerts de musique (sacrée ou non)
  • Des manifestations locales avec présence d’un stand de l’Œuvre d’Orient
  • Etc

 

  • Par des actions privées :

Les membres de l’équipe diocésaine ont toute liberté d’organiser des évènements à caractère privé ayant pour objet de recueillir des fonds au bénéfice des chrétiens d’Orient : tournois de bridge, de scrabble, vente de bienfaisance etc…