• Education

Irak : un film pour la voix de ceux qui bâtissent la paix

Aidons la production d'un film documentaire sur l'oeuvre de paix des journalistes de la radio Al-Salam.

Un multiculturalisme millénaire en danger

L'Irak recueille l'une des mosaïques ethniques les plus riches du Moyen-Orient. Pendant les années de guerre contre Daech, nous avons assisté à l'éclatement du pays, déjà divisé par le passé, au massacre et à l'exode des populations, aux persécutions de nombreuses minorités religieuses dont les chrétiens et les yézidis. La guerre achevée, les raisons du repli communautaire ne manquent pas. Cependant, recréer du lien est la seule voie pour que l'Irak se relève dans sa diversité et que les populations préfèrent le maintien à l'exil.Au cœur du Kurdistan irakien, une seule radio, libre de toute influence politique ou religieuse, travaille à réparer ce dialogue : Al-Salam, la radio de la paix. Ses cinq journalistes, eux-mêmes chrétiens, yézidis et musulmans, font entendre aux uns ce que vivent les autres : derrière les souffrances et l'humiliation vécues pendant la guerre, l'aspiration aujourd'hui à vivre en paix.
"La radio, c'est une petite patrie où les hommes disent des choses. C'est un endroit où la contradiction est acceptée parce qu'on s'écoute et on se parle. Il me semble que l'on devrait s'inspirer de cette affirmation pour comprendre que la communication, l'écoute, le discours, sont des choses très importantes dans le cadre d'une reconstruction." (Sylvain Tesson, ami de la radio Al-Salam).

Sur le champ de ruines, montrer les signes d'espoir

En octobre 2018, Xavier de Lauzanne et François-Hugues de Vaumas, qui ont réalisé et produit le film "Les Pépites", sont partis rencontrer l'équipe de la radio Al-Salam. Saisis par leur témoignage, ils ont décidé de porter leur histoire à l'écran. Aider l'Irak à se reconstruire, c'est encourager des Irakiens audacieux qui veulent croire à un autre avenir et qui bougent les lignes ; c'est montrer que l'espoir repose d'abord sur un apaisement du discours, fondé sur l'humanité comme bien commun. En tant que média, nous avons le devoir d'accompagner leur lutte pacifique contre l'ostracisme, le totalitarisme et la barbarie.

Soutenir un film pour promouvoir la paix

"Vivre ensemble prendra du temps. Ce film est très important pour montrer que c'est bien cela que l'on vise." Mgr Pascal Gollnisch
Cofondatrice de la radio Al-Salam en 2015, l'Œuvre d'Orient n'a cessé d'accompagner son développement  depuis. Elle a donc décidé de soutenir ce film. En aidant ce projet, vous permettrez à l'Œuvre d'Orient de co-financer la production de ce documentaire ambitieux, destiné au public français et international.