• Culture et patrimoine

Redonnons vie à un manuscrit oriental en péril

Ensemble, aidons le centre Beit Gazo à restaurer et conserver un ancien manuscrit melkite, trésor du patrimoine oriental en péril.

Partagez ce projet sur facebook, twitter, instagram.

PRÉSENTATION DU PROJET

Le centre Beit Gazo, qui signifie « la maison des trésors » en arabe, a pour vocation de préserver et de former à la préservation du patrimoine des Églises d’Orient. Fondé en avril 2018, il se situe dans le monastère de Charfet, au Liban, résidence du patriarcat de l’Église syriaque catholique. Près de 2200 manuscrits orientaux y sont conservés, en langue syriaque, garshouni et arabe. C’est une des plus belles collections au monde par l’ancienneté et la rareté de ses pièces.

Le monastère de Charfet, siège du patriarcat de l'Église syriaque catholique, héberge le centre Beit Gazo.

L’objectif du projet est de restaurer et conserver un manuscrit enluminé datant de 1800, ouvrage de piété rédigé en arabe. Dans un état très instable, il nécessite une restauration urgente pour ne pas être perdu et pouvoir être exposé.

LES BESOINS : SAUVER LE PATRIMOINE MANUSCRIT CHRÉTIEN ORIENTAL

Au Liban, en Irak, en Syrie, en Palestine et en Égypte, les bibliothèques des communautés chrétiennes orientales abritent des collections très variées d’une grande valeur en langue syriaque, arabe, copte, arménienne.

« Ces collections de manuscrits et d'imprimés sont le témoignage précieux de l'histoire, de la spiritualité et de l'existence même des communautés chrétiennes dont la culture a profondément marqué l'histoire du Proche-Orient. Ce caractère essentiel justifie et légitime une intervention de mécènes et donateurs pour préserver ce patrimoine. »

Caroline Gelot, conservateur-restaurateur d'arts graphiques et livres.

Alors qu’il est mis en danger par l’usure du temps ou les violents conflits qui secouent le Moyen-Orient, l'Œuvre d’Orient a le souci de le faire connaître et de le sauvegarder. Lors d’une mission patrimoniale menée en 2016 en collaboration avec la Bibliothèque Nationale de France, les rencontres avec les différents interlocuteurs (syriaques catholiques et syriaques orthodoxes, maronites, melkites, grecs orthodoxes, arméniens catholiques et orthodoxes) ont fait émerger l’existence d’un besoin commun dans le domaine de la conservation-restauration du patrimoine.

Les communautés manquent d’une main d’œuvre qualifiée pour les travaux de restauration, qui demandent la plus grande expertise et une approche déontologique de la discipline, c’est-à-dire la moins interventionniste possible et la plus respectueuse de l’historicité des œuvres.

 

BEIT GAZO : DES ACTIONS CRUCIALES POUR SAUVER UN PATRIMOINE IRREMPLACABLE

Grâce au mécénat de l'Œuvre d'Orient, du Sénat français et du Ministère de la Culture français, le centre Beit Gazo a pu voir le jour en avril 2018.

L’objectif du centre est de rendre accessible des prestations de haute qualité à des prix abordables, permettant aux Églises orientales de conserver et restaurer leur patrimoine et de former leur personnel. Grâce à son atelier spacieux et moderne, le centre peut en outre proposer des prestations de conservation et de restauration du patrimoine écrit ainsi que des interventions d’urgence et des numérisations. Il constitue également une bibliothèque de référence sur le patrimoine écrit oriental et sur la conservation-restauration, créé et développe un réseau de partenaires du projet, et assure des publications sur ses activités.

La restauration d'un manuscrit demande un travail minutieux, effectué par Caroline Gelot.

Formation de 20 stagiaires libanais, irakiens et syriens, de tous rites chrétiens confondus, avec quatre professionnels venus de la B.N.F.

L’équipe :

Père Youssef Dergham, responsable de la collection de manuscrits du monastère de Charfet et professeur au département d’Arts sacrés de l’Université de Kaslik, formé à la conservation-restauration par le CCL (Centre de conservation du livre d’Arles). Caroline Gelot, conservateur-restaurateur d’arts graphiques et livres, diplômé d’un master 2 de l’Institut National du Patrimoine, à Paris. Elle présente le centre dans cette vidéo, tournée à son ouverture en avril 2018.

Un travail de restauration inédit

Le centre a déjà restauré des dizaines de manuscrits de textes religieux, mais aussi de médecine, d’histoire, de droit, dont certains datent du XIe siècle. Les auteurs sont principalement syriaques, arabes, grecs et arméniens.

 « Au-delà du fait de restaurer, de conserver, il faut également former, ici sur place des professionnels qui pourront ensuite prendre le relais. C’est primordial que des manuscrits qui sont nés ici, ont été fabriqués ici, soient restaurés ici. »

Caroline Gelot

Dès 2017, quatre manuscrits libanais d’une grande valeur  (deux syriaques catholiques et deux melkites) ont été restaurés et présentés pour l’exposition « Chrétiens d’Orient, 2 000 ans d’Histoire » à l’Institut du Monde arabe, grâce au mécénat de la Bibliothèque Nationale de France (Vidéo de présentation du projet).

À titre d'exemple, voici les résultats de la restauration d'un évangéliaire à l'usage de l'Église copte, manuscrit enluminé datant du XVIe siècle.

AVANT :

APRES :

En mai 2018, le centre Beit Gazo a participé à la mission d’identification du patrimoine en danger et des besoins de restauration dans le nord de l’Irak.

UN PRÉCIEUX MANUSCRIT EN PÉRIL

Le couvent salvatorien melkite de Joun, au Liban, a confié au centre Beit Gazo un ouvrage à restaurer et conserver, en vue d’être exposé.

Il s'agit d'un manuscrit enluminé sur papier daté de 1800, « Stimulum Cumpunctionis », relié de velours rouge. Copié et enluminé d’une main inconnue, cet ouvrage de 177 pages reproduit en arabe le Stimulum Cumpunctionis, ouvrage de piété originellement rédigé en latin par le Carme espagnol Jean de Jésus-Marie (ꝉ 1615). Le texte est encadré d’un filet bleu, rouge et or, les chapitres et versets sont rubriqués et les angles inférieurs sont ornés de motifs floraux ou par certaines phrases que le copiste voulait mettre en avant. On observe des enluminures sur le premier bifolio et sur le dernier folio.  L’ouvrage est couvert d’un velours violet-rouge décoré d’un encadrement doré et présentant un rabat de type oriental. Le dos long a été refait avec un velours différent, collé sur une toile.

La restauration nécessaire

L’état déplorable du corps d’ouvrage, dû aux trous de vrillettes et à d’anciennes restaurations, nécessite le démontage de la reliure. La couture est par ailleurs brisée et doit être remplacée. La couvrure de velours, très détériorée, sera consolidée afin de lui rendre son rôle esthétique et protecteur.

Les interventions de conservation-restauration visent à stabiliser au mieux l’ouvrage afin de permettre sa conservation, sa consultation et son exposition dans les meilleures conditions. Elles se feront dans le respect des normes déontologiques internationales en vigueur.

Une boite de conservation sera confectionnée aux dimensions de l’ouvrage pour assurer son conditionnement.

À QUOI SERVIRONT VOS DONS ?

Objectif minimum pour restaurer le manuscrit : 9800 €.

Un devis précis a été établi avec une équipe d'experts :

Interventions Temps estimé Prix H.T
Constat d’état 7 h 420 €
Tests de solubilités 1 h 60 €
Dépoussiérage 5 h 300 €
Gommage 10 h 600 €
Démontage de l’ancienne restauration du dos, retrait des anciens onglets en papier blanc, nettoyage du dos, démontage de la couture. 14 h 840 €
Elimination des anciennes restaurations des fonds de cahier. 20 h 1 200 €
Comblement des trous de vrillettes préoccupantes (bordures, coins, lacunes importantes…) 28 h 1 680 €
Consolidation des fonds de cahier et des déchirures. Doublage des gardes supérieures. 14 h 840 €
Doublage des gardes supérieures 3 h 180 €
Nouvelle couture à l’identique 4 h 240 €
Pose d’une apprêture sur le dos 1 h 60 €
Restitution de tranchefiles 7 h 420 €
Nettoyage du velours des plats (aspiration, retrait des taches, résidus colle et papier) 4 h 240  €
Restitution des coins et des champs des ais. Comblement des trous de vrillettes. 7 h 420 €
Traitement du contre-plat supérieur 1 h 60 €
Réalisation d’une coque pour le dos, fixation des plats à cette coque, nouvelle couvrure du dos, restitution des coiffes. 8 h 480 €
Comblement du rempli de la couvrure 7 h 420 €
Fixation de la couvrure au corps d’ouvrage : technique du board tacketing. 5 h 300 €
Boite de conservation 7 h 420 €
Rédaction du rapport d’intervention 7 h 420 €
Estimation prix matériel 200 €
Total H.T 160  jours 9 600 €
Total T.T.C 9 800 €

Si cet objectif est atteint, les dons supplémentaires permettront au centre de restaurer un second manuscrit, parmi les trésors qu'il recèle : le Livret de prière selon le rite byzantin, datant de 1358 et écrit en syriaque. Cette restauration nécessite 6570 euros.

LES CONTREPARTIES

Pour les donateurs français, votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. À la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt.

  • - Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
  • - Entreprise, l'ensemble des versements au projet permet de bénéficier d'une réduction d'impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A.H.T. de l'entreprise.

Pour 10 € ou plus

À partir de 3,4 € après réduction fiscale.

Vous êtes remerciés nominativement sur notre page Facebook, si vous le souhaitez.

Pour 30 € ou plus

À partir de 10,2 € après réduction fiscale.

Vous recevez notre signet de prière des chrétiens d'Orient.

Pour 50 € ou plus

À partir de 17 € après réduction fiscale.

Vous recevez une affiche de l'exposition "Chrétiens d'Orient, 2 000 ans d'histoire" à l'Institut du Monde Arabe, qui a fait plus de 150 000 entrées.

Pour 100 € ou plus

À partir de 34 € après réduction fiscale.

Plongez-vous dans le livre de Mgr Pascal Gollnisch, "Chrétiens d'Orient : résister sur leurs terres".

Impossible de comprendre le drame des chrétiens d'Orient sans connaître leur longue histoire, leur diversité et leurs particularités. Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l'Œuvre d'Orient, se fait ici notre guide privilégié. L'avenir du Moyen-Orient ne se fera pas sans le maintien sur place de ses minorités chrétiennes, tel est le credo martelé dans cet ouvrage indispensable, par l'une des meilleures sources françaises sur le sujet.

Pour 1 000 €  ou plus

À partir de 340 € après réduction fiscale.

Plaque à votre nom au centre Beit Gazo : "Merci à + votre nom".

QUI SOMMES-NOUS ?

Depuis plus de 160 ans, dans l'ensemble du Moyen-Orient, l’Œuvre d’Orient soutient des projets comme celui du centre Beit Gazo, portés par les communautés religieuses, qui sont au service de toute la population.

L’association bénéficie du label Don en Confiance : respect du donateur, transparence, efficacité, probité et désintéressement.

Notre directeur pays pour la Syrie, Vincent Gelot, fera l’intermédiaire avec le siège de l’Œuvre d’Orient à Paris et le centre Beit Gazo. Il s'y rend régulièrement pour prendre des nouvelles du projet.

Comment soutenir ce projet ?

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue, ponctuel ou régulier.
  • - en envoyant un chèque au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l'ordre de "L'Œuvre d'Orient - 2320" , expédié à l'adresse suivante :
  • L'Œuvre d'Orient
  • 20 rue du regard
  • 75006 PARIS

MERCI À TOUS NOS DONATEURS !

En soutenant financièrement le centre Beit Gazo, en permettant la restauration et la conservation d'un précieux manuscrit melkite, c'est un témoignage unique du patrimoine oriental que vous valorisez, c'est un cadeau que vous faites pour le patrimoine mondial !

Continuez à nous suivre sur facebook, twitter et instagram.

La mission du centre Beit Gazo, par la Bibliothèque Nationale de France.