• Education

[SYRIE] Soutenir la scolarisation et les familles démunies à Damas

"L’éducation de nos jeunes n’est qu’une part de notre mission. Tant de familles ont besoin d’aide et de soutien : matériel, médical, spirituel... »

Sœur Fida Chaya, directrice de l’école Al Riyaha


Présentation de l'école

Située au cœur de la vieille ville de Damas, l’école Al Riyaha est le plus grand établissement catholique de la capitale syrienne. L’école est tenue par les Soeurs de la Charité de Besançon et accueille aujourd’hui près de 800 élèves chrétiens, contre 2300 avant la guerre. L’établissement a été durement touché par le conflit. Le bâtiment a été réquisitionné et occupé par l’armée nationale. Il a dû fermer puis rouvrir ses portes dans la vieille ville de Damas. Actuellement, la majorité des élèves viennent de familles déplacées pendant la guerre, originaires des villes de Homs et d’Alep. Elles se sont installées aux abords de Damas dans des conditions d’une extrême précarité.  

Soutenir la scolarisation et les familles des élèves les plus démunis

Depuis la réouverture, les Sœurs de la Charité de Besançon sont sollicitées quotidiennement par des parents qui ne peuvent pas subvenir aux besoins de leur famille. Ils ont besoin d’un soutien financier pour les frais scolaires mais également la nourriture, les médicaments, le loyer. Le projet : création d’un fonds d’urgence pour venir en aide aux familles. Avec 100€ (salaire moyen en Syrie : 85€) les sœurs estiment qu’elles peuvent aider une famille pendant 1 an. L’objectif : aider 150 à 200 familles ayant déjà manifesté un besoin urgent auprès de la directrice, Sœur Fida Chaya.

Rencontres en Syrie avec Mgr Pascal Gollnisch