• Education

Syrie : un centre éducatif et social pour les plus démunis

  • En 7 ans de guerre en Syrie, près de 300 000 personnes ont trouvé la mort, des millions ont été déplacées et un tiers ont été contraintes à l’exil.
  • Beaucoup d’universités ont dû fermer leurs portes. Dans le même temps, le départ en exil des personnes qualifiées et des intellectuels de la ville a considérablement fait baisser le niveau général de l’enseignement. Les jeunes femmes sont les premières marginalisées du système scolaire.
 
  • Pour faire face à la situation, le centre Feshet Sama (« Espace du Ciel » en arabe) a mis un en place un suivi éducatif adapté aux enfants et adultes n’ayant plus les moyens de poursuivre leur scolarité, quelle que soit leur appartenance religieuse ou sociale. Le centre est en développement continu et compte aujourd’hui 400 élèves, soit 50 de plus que l’année dernière. 80 % des bénéficiaires du centre sont des filles ou des jeunes femmes, dont la plupart sont issues de quartiers ayant été occupés par Daech, Jabat al-Nosra et différents groupes rebelles. L’association cherche à leur donner les moyens de leur émancipation et de leur insertion sociale.
 
  • Le centre offre par ailleurs la possibilité d’un vivre ensemble réel entre les communautés qui s’y côtoient à travers des programmes collectifs : programme éducatif pour la paix, accompagnement psychosocial pour les mères et leurs enfants, travaux manuels, programme pour les universitaires…
 

Aider le centre « Espace du Ciel » à poursuivre sa mission

De nombreuses familles, ruinées par la guerre n’ont pas les moyens de financer le coût d’une année d’étude au centre « Espace du Ciel » : la formation de 50 élèves supplémentaires représente pour le centre un investissement de 45 400 €. Par la suite, l’initiative de Feshet Sama pourrait être répliquée dans d’autres villes syriennes.