• Actualités

Baseilios Cleemis Thottunkal, archevêque syro-malankar indien a été élevé au rang de Cardinal par Benoit XVI

Le Dimanche 25 Novembre, le Pape a célébré la messe en la Basilique Saint Pierre et a remis à chaque nouveau cardinal la barrette, le chapeau et l’anneau cardinalice.Vinrent ensuite les “visites de chaleur” dans les salles royale et ducale du Palais apostolique afin de permettre aux fidèles de saluer leurs nouveaux cardinaux et patriarches.

Le Collège des Cardinaux à l’échelle du monde

A l’ouverture du Consistoire le Pape Benoit XVI a affirmé sa volonté de mettre le Collège de ses Cardinaux à l’échelle du monde : “Par ce Consistoire, de manière particulière, je désire mettre en valeur que l’Eglise est Eglise de tous les peuples et par conséquent elle s’exprime dans les différentes cultures des différents continents”.

Un autre Consistoire avait en effet eu lieu cette année (Février 2012) : 22 cardinaux avaient alors été créés, dont 16 européens, mais surtout 11 italiens. Sauf à Rome, cette disproportion avait frappé les esprits. En revanche ce week-end le Pape a fait “le plein” d’un futur conclave avec 120 cardinaux-électeurs mais, surtout, il l’a internationalisé. En fait, depuis que les papes font des consistoires, c’est la première fois qu’aucun Européen n’est promu.

On peut noter que Benoît XVI est le pape le plus « prolifique » en cardinaux depuis le début du XXe siècle : il a déjà créé 90 cardinaux en cinq consistoires et seulement quatre-vingt-deux mois de pontificat. Son prédécesseur Jean-Paul II, s’il en avait créé un total de 231 (dont il ne reste que 131 vivants) en neuf consistoires, avait étalé sa « production » sur trois cent dix-sept mois.