image de header

Histoire


 

1856 : Traité de Paris, fin de la guerre de Crimée, la France est reconnue protectrice des chrétiens de l’Empire ottoman.

1856 : Fondation de l’Œuvre des écoles d’Orient par des laïcs professeurs à la Sorbonne : le mathématicien Augustin Cauchy, l’helléniste Charles Lenormant, Alfred de Falloux, Charles de Montalembert et le Père de Ravignan.

L’association est destinée à soutenir les écoles francophones au Liban.

1857 : L’abbé Charles Martial Lavigerie est nommé 1er directeur de l’Œuvre d’Orient. Il devient évêque de Nancy, puis archevêque d’Alger, cardinal et fondateur des Pères Blancs.

1858 : L’Œuvre d’Orient est reconnue œuvre d’Église par le pape Pie IX.

1860 : Massacre des chrétiens par les Druzes qui soulève une forte mobilisation en France.

1886 : Mgr Félix Charmetant, fervent défenseur de la cause arménienne, devient directeur de l’Œuvre d’Orient.

1931 : L’Œuvre des écoles d’Orient devient l’Œuvre d’Orient et collabore étroitement avec la congrégation pour l’Église orientale créée également à la fin du XIXème siècle.

2010 : Mgr Pascal Gollnisch devient le 11ème directeur de l’Œuvre d’Orient sur proposition de l’archevêque de Paris.

2014 : Mgr Pascal Gollnisch est nommé par le cardinal Vingt-Trois, vicaire général de l’ordinariat des Orientaux catholiques en France.

2016 : 160 ans de l’Œuvre d’Orient

 

Depuis sa création en 1856, l’Œuvre d’Orient a élargi son champ d’action tout en restant fidèle à sa vocation : donner aux prêtres et aux communautés religieuses les moyens d’accomplir leurs missions, au service de tous.

icone L'Oeuvre d'Orient
 

Faites un don aux chrétiens d’Orient

Je donne 
Qui sommes-nous ?
Nous connaître