• Actualités

Dialogue interreligieux : La Vierge Marie présente dans le Coran

C’est la seule femme citée par son nom dans le Coran.

Et le Coran dit d’elle: «Dieu t’a choisie de préférence à toutes ces femmes de l’univers». (3,42) Marie est vénérée dans l’Islam essentiellement pour ses vertu: sa pureté virginale, son humilité, sa piété qui en font un modèle pour la foi des croyants Les références à la Vierge dans le Coran et dans tradition islamique, se concentrent sur sa généalogie et son enfance avec des détails parfois plus nombreux que dans les quatre Evangiles et dans un langage très riche de sens.

Pureté originale

Bien que la religion islamique ignore le concept de péché originel, elle attribue à l’homme une capacité naturelle de pécher, qui le rend impur et imparfait dès sa naissance. Dans un hadith célèbre attribué au Prophète, il est affirmé que: “Lorsqu’il naît, chaque enfant est touché par le démon et ce contact le fait pleurer. Sauf Marie et son Fils“. De ce texte et des versets 35-37 de la Surate 3, les commentateurs musulmans ont déduit et on affirmé le principe de la pureté originale de Marie. Dieu, en fait, d’après le texte coranique, accéda au souhait d’Anne d’avoir un enfant. Anne consacra cette créature, Marie, à Dieu qui l’avait prédestinée et qui l’a purifiée, en l’élevant au-dessus de toutes les femmes (3, 45).Il n’est pas surprenant donc que le dogme de l’immaculée Conception, quoique contenu seulement d’une façon implicite dans les versets 3, 31, 37, soit reconnu par la religion islamique. Cette reconnaissance on la retrouve aussi dans l’appréciation unanime de Marie et de sa vie pure (3, 42; 21, 91; 66, 12). Avec son Fils, elle a été élevée au-dessus de tous les êtres créés.

Au Liban une fête interreligieuse lui est réservée

Au Liban une fête nationale islamo chrétienne a été crée par le gouvernement en 2009, autour de la vierge Marie: tout le peuple chrétien et musulman se regroupe le 25 mars pour fêter cela.

Source: L’Observateur Romain