• Actualités

Liban : Interview de Mgr Casmoussa sur le voyage du pape Benoit XVI au Liban

Beyrouth, 7 juillet 2012

Œuvre d’Orient : Qu’attendez-vous de l’exhortation apostolique pour le Moyen-Orient ?

Mgr Georges Casmoussa: Selon moi, que ce soit un coup d’envoi pour les Églises Orientales à œuvrer ensemble pour un vrai aggiornamento* et une dynamique d’action commune et coordonnée de nos Églises au Moyen-Orient. Les laïcs engagés qui travaillent avec moi attendent que ce soit un soutien pour le Liban dans le contexte difficile qu’il traverse, et une confirmation pour le rôle des Chrétiens libanais, à ne pas avoir peur et à braver l’avenir. Les jeunes espèrent que l’exhortation leur donne un rôle de plus en plus actif dans la vie de l’Église

O d’O : Quels points essentiels devraient y figurer ?

Mgr G.C. : Qu’elle n’appelle pas seulement au dialogue avec les musulmans, mais aussi qu’elle formule des exigences du côté musulman pour le vivre en commun positif.

Selon les laïcs, que l’Église ne soit plus là pour se frapper la poitrine, mais qu’elle invite les autres aussi à purifier la mémoire et reconnaitre le droit des chrétiens à être reconnus comme citoyens égaux.

Selon les jeunes, il faudrait mettre les jeunes dans la dynamique de l’aggiornamento* de nos Églises et reconnaitre le rôle des laïcs.

O d’O : Pensez-vous qu’elle aura un impact sur votre communauté ?

Mgr G. C. : Je l’espère. Mais il faudrait vraiment un “miracle”.

O d’O : Comment l’appliquerez-vous ?

Mgr G. C. : Je propose que notre Synode, et tous les Synodes et diocèses de nos Églises étudient sérieusement les priorités de l’exhortation et en fassent des programmes à poursuivre. Une sorte d’agenda.

© Œuvre d’Orient

*« Aggiornamento » est un terme italien signifiant littéralement mise à jour. Il fut utilisé à la fois par les évêques et les médias pendant le concile de Vatican II (1962-1965) pour désigner une volonté de changement, d’ouverture, de modernité (source Wikipedia)


Retrouvez l’ensemble des interviews sur les attentes face au voyage du Pape au Liban