• Actualités

"Remercions tous ceux qui enseignent dans les écoles catholiques. Éduquer est un acte d’amour, c’est comme donner la vie"

Durant sa première année de pontificat, le Pape François a exprimé a plusieurs reprises, sa gratitude et son admiration, pour les éducateurs chrétiens.

Ainsi en janvier 2014, le Pape redéfinissait aux supérieurs d’ordres religieux masculins les piliers de l’éducation :”

  • “transmettre la connaissance,
  • les façons de faire,
  • les valeurs.

A travers eux on transmet la Foi. L’éducateur doit être à la hauteur des personnes qu’il éduque, il doit s’interroger sur comment annoncer Jésus-Christ à une génération qui change. (…) La tâche éducative est aujourd’hui une mission clé, clé, clé!“

Et à l’issue du ramadan le 11 août 2013, après la prière de l’angélus , le pape François s’est adressé aux musulmans : “J’ai souhaité que chrétiens et musulmans s’engagent pour promouvoir le respect réciproque, en particulier à travers l’éducation des nouvelles générations”


“Depuis sa création, l’Œuvre d’Orient soutient le travail d’éducation des nouvelles générations accompli par les religieuses et religieux catholiques, au profit de toute la population.
Aujourd’hui, cet effort se poursuit courageusement, au milieu des difficultés.
De nombreux pays ne versent plus la part qui leur revient dans les dépenses de fonctionnement des établissements scolaires. Cela n’empêche pas ces mêmes Etats de multiplier les contraintes administratives et les contrôles de niveau scolaire, dont les établissements catholiques sortent souvent parmi les premiers. Aux frais de fonctionnement s’ajoutent l’entretien des bâtiments, qui sont parfois vétustes, et l’équipement nécessaire pour un enseignement moderne. L’Œuvre d’Orient doit, plus que jamais, rester fidèle à ses soutiens. ” Mgr Gollnisch

>> découvrir l’action éducative des religieuses en Égypte

>> découvrir la mission de l’Œuvre d’Orient, les congrégations soutenues