• Actualités

Syrie : "Seule une intervention divine peut changer le cours des choses"

Vous êtes encore si nombreux à demander des nouvelles et à prier pour nous ! Un immense MERCI ! C’est une grande grâce pour nous que de nous savoir et nous sentir soutenues un peu partout ! Je vous envoie quelques nouvelles (les mêmes pour tous, cela facilite la correspondance qui est plus qu’abondante en ce moment !)

Nous portons comme nous pouvons le poids des canons et de la chaleur ….

les bombardements aériens d’avion de guerre, commencés le 3 août ont été virulents. Ils ont cessé pour le moment, mais les bombardements terrestres se poursuivent, ainsi que les attaques par hélicoptère….

Que Dieu ait pitié de tous ! Je sais que vous priez pour nous. Mille mercis ! Les nuits et les journées sont dans l’ensemble très bruyantes, malgré des accalmies. Coups de canon, tirs de mitraillettes, roquettes et autres armes du même genre se multiplient, hélas ! Nous ne sommes pas menacées ni visées directement mais nous sommes épouvantés lorsqu’il y a des poursuites tout autour de notre monastère, et c’est souvent …. Nous avons trouvé dans le jardin et sur la terrasse des balles perdues !

(…)

Nous ne savons vraiment pas comment tout cela va finir,

et le nombre des victimes augmente tous les jours de part et d’autre ; pour la plupart ce sont de malheureux jeunes qui s’en vont, fanatisés par la violence des hommes…. Que Dieu ait pitié de leurs familles, du pays et de nous tous ! Les vols enlèvements, attentats se multiplient et nul n’est à l’abri. Du coup, les gens restent le plus possible terrés chez eux ou fuient les quartiers des belligérants, se réfugiant dans les jardins publics ou les écoles….

Certains annoncent un renfort de 50 000 rebelles, envoyés par la Turquie (jeunes de Lybie, Pakistan, Irak, Jordanie et autres pays du même genre….) et un renforcement de l’armée syrienne.

Où en est le mouvement de la “Moussalaha”

(réconciliation, -avec membres chrétiens et musulmans-)qui essaie de transformer en dialogue ces attaques virulentes ???Seule la prière peut nous sauver. Les Franciscains d’Alep ont demandé à toutes les familles de se retrouver à 21 h chaque soir pour la récitation du chapelet, en famille ou en groupe. Cette nouvelle fait boule de neige dans la ville. Il est certain que nous sommes tous de plus en plus convaincus que seule une intervention divine peut changer le cours des choses. Aussi nous vous remercions de fond du cœur de partager notre prière.

Depuis les combats acharnés à Alep, les privations se font davantage sentir encore : en ville, plus de pain, plus de gaz ni d’essence, beaucoup de légumes sont introuvables, augmentation fulgurante du prix de la vie, sans compter les coupures d’eau et d’électricité. Beaucoup de magasins sont fermés.

Mais pour nous, qui décidément sommes des privilégiées, cela va bien pour le moment. Un bienfaiteur nous apporte toutes les semaines, depuis des années, notre pain quotidien et nous avons une réserve pour la semaine. Après, il nous faudra faire du pain (s’il y a de l’électricité !) ! En effet un autre bienfaiteur nous a offert il y a quelque temps un sac de 50 kilos de farine “pour les hosties”. Mais comme cette farine ne convient pas du tout pour cet usage, nous faisons de temps en temps du “pain de campagne” !

Les prêtres qui viennent de la ville nous dire la messe sont souvent empêchés de monter à cause de barrages un peu partout. Mais nous avons la chance (encore une fois !) d’avoir à côté de nous les deux prêtres de l’évêché latin qui les suppléent.

Pour le reste de la Syrie, les nouvelles ne sont pas non plus très encourageantes, même si la situation à Damas est meilleure et que la vie a repris son cours.

En communauté, nous avons décidé de dire ensemble le chapelet durant ces quinze jours qui précèdent la fête de Notre Dame. Et nous faisons quatre jours de jeûne (les 2 mercredis et les 2 vendredis inclus avant le 15.). Nous avons commencé hier. Tant de gens prient et jeûnent pour nous ! Nous ne sommes qu’un petit maillon de la chaîne…

En ce qui concerne la communauté, notre novice, Sr Constance-Lynn a eu son visa pour la Suisse dans des temps record et nous en sommes bien soulagées. En effet, étant donné la situation précaire de la communauté, nous l’envoyons pour un an de formation au carmel de Develier. Son départ est fixé au samedi 18 août (vol égyptien avec une halte d’une nuit Au Caire). Les sœurs de Develier se préparent avec beaucoup d’amour à accueillir notre sœur. La cellule est déjà prête et les souliers auprès du lit (pantoufles ?) !!!! Merci de prier pour elle et pour nous.

Pour finir, ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de nouvelles : les coupures d’internet et d’électricité sont fréquentes et longues parfois.

En très grande communion, dans le Seigneur

Vos sœurs carmélites d’Alep