• Catholique

L'Église Grecque Melkite Catholique

Historique

Après l’échec de la tentative d’union au concile de Florence en 1439, deux tendances se font jour : soit en faveur de Constantinople, soit en faveur de Rome.

En 1724, à la mort du patriarche Athanasios III Dabbas, une double lignée de patriarches va s’instaurer, l’une orthodoxe, l’autre catholique.
En 1729, Rome reconnaît Cyrille VI Tanas comme patriarche de l’Église grecque melkite catholique.
En 1848, le patriarche Maximos III Mazloum (1833-1855) obtient de la Sublime Porte la reconnaissance complète de son Église.
Le chef de cette Église catholique porte le titre de patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem. Il réside à Damas et répond d’environ 2 millions de fidèles en comptant la diaspora.

Le patriarche grec orthodoxe d’Antioche est aussi appelé patriarche œcuménique. Il compte environ 14 millions de fidèles.

Trois autres patriarcats grecs orthodoxes existent en Orient : Alexandrie, Constantinople et Jérusalem.