image de header

Bibliographie


Accueil / Bibliographie

Chrétiens d’Orient : résister sur notre terre, Mgr Pascal Gollnisch

 

Idées fausses et vraies origines du christianisme, réalités d’une vie chrétienne au Moyen-Orient aujourd’hui : qui sont les chrétiens d’Orient ? Que fait l’Œuvre d’Orient ? Dans son livre, qui sortira jeudi 28 avril 2016 aux éditions du Cherche Midi, Mgr Pascal Gollnisch donne des clés pour comprendre l’actualité et la situation des chrétiens d’Orient.

Dans un Moyen-Orient bouleversé par la barbarie de Daesh, la guerre n’épargne pas les minorités chrétiennes, lesquelles sont chassées, par la force, de cette terre qui est aussi la leur. Mgr Pascal Gollnisch veut mobiliser face au fléau qui frappe notamment la Syrie, l’Irak ou la Libye. Fort de son expérience du terrain sur ces zones menacées, il dresse un état des lieux de la situation. L’Œuvre d’Orient, qu’il dirige, est proactive : aider les Églises restées en première ligne, établir des ponts entre elles et la France, agir pour l’éducation, la santé, l’action sociale, la culture et la transmission de la foi…

L’avenir de cette région ravagée ne se fera pas sans ses chrétiens. Non seulement parce que c’est en cette terre que le christianisme trouve son origine, mais aussi parce que chaque chrétien d’Orient est d’abord un citoyen arabe, syrien, irakien, libanais, égyptien, iranien… profondément lié à son pays. Encore faut-il que sa citoyenneté soit reconnue !

Les Églises d’Orient ont l’expérience du dialogue avec l’Islam. Utilisons-la ! Mgr Gollnisch propose une laïcité à l’orientale, réaffirme le droit à la citoyenneté pour tous et se bat pour le retour des populations chrétiennes chez elles. Autant de motifs d’espérance pour ces victimes et ces résistants sans lesquels l’histoire ne pourra continuer de s’écrire.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Chrétiens d’Orient, Vincent Gelot

 

Vincent Gelot, aujourd’hui chargé de projets en Syrie, Liban et Jordanie pour l’Œuvre d’Orient, relate ses deux formidables années d’odyssée, à bord d’une 4L à la rencontre des chrétiens d’Orient, de 2012 à 2014.

« Je rends grâce pour ces témoignages de l’Église en Orient, une Église qui a donné tant de saints, et qui souffre aujourd’hui. » Pape François (témoignage extrait du livre clandestin de Vincent Gelot).

Du Liban à l’Afghanistan, du Yémen à l’Égypte, ce livre raconte en images inédites l’incroyable odyssée de Vincent Gelot : deux ans et plus de 60.000 km au cœur de la vie et du martyre des chrétiens d’Orient.

Inclus :

— des témoignages manuscrits bouleversants rapportés clandestinement ;
— des chants sacrés et des prières enregistrés dans les 22 pays traversés (accessibles via des flashcodes).

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Géopolitique des chrétiens d’Orient, Défis et avenir des chrétiens arabes, Antoine Fleyfel

 

Édition de l’Harmattan, 2013 – Collection : Pensée religieuse et philosophique arabe

 

Thèmes : GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE RELIGION CHRISTIANISME MAGHREB, MONDE ARABE, MOYEN ORIENT

Passer en revue la présence des chrétiens dans six contextes politiques du Proche-Orient arabe exclut tout discours supposant une unité géopolitique des « chrétiens d’Orient ». L’étude montre à quel point ceux-ci appartiennent au devenir de leur pays et vivent des situations uniques.

Vont-ils disparaître comme le suggèrent certains ? Non, les « chrétiens arabes » ne sont pas en train d’écrire leur dernier chapitre en Orient et leur avenir au Machreq leur appartient toujours

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Les chrétiens d’Orient en France, Vincent AUCANTE, Salvator, 2017

 

Qui sont les chrétiens d’Orient présents en France ? D’où viennent-ils ? Où sont-ils ? De quelles Eglises font-ils partie ?

Vincent Aucante nous offre dans cet ouvrage une enquête précise, qui permet au lecteur de découvrir nos frères venus d’Orient, qui vivent en France. Les chrétiens d’Orient sont plus de cent cinquante mille en France, d’Eglises et de nationalités différentes. Chaque Eglise (maronite, chaldéenne, melkite, syriaque, copte…) est décrite avec une partie historique, et une figure spirituelle. L’auteur nous fait également part de ses statistiques : le nombre de fidèles, l’implantation des églises… Cet ouvrage permet de découvrir la diversité des langues, des rites, et des spiritualités, qui font la richesse de l’Eglise. Une occasion unique de s’instruire sur les églises orientales présentes en France, qui donne envie d’aller les visiter !

Cet ouvrage est le résultat final d’une enquête faite par Vincent Aucante, publiée petit à petit dans le magazine France catholique de 2015 à 2017.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Le monde syriaqueFrançoise BRIQUEL-CHATONNET et Muriel DEBIE, Belles-Lettres, 2017

 

Qu’appelle t-on la culture syriaque ? Quel a été le rôle des Eglises syriaques ? Qui parlait le syriaque ?

 

La culture syriaque, comme le titre de l’ouvrage l’indique, est peu connue. Le lecteur aura la joie de découvrir une langue riche, qui est une forme d’araméen. Cette langue était intimement liée au christianisme. De langue diplomatique, elle va devenir une langue de culture, celle des chrétiens notamment, ce qui va la développer considérablement. Ce fut aussi la langue de la poésie, de la littérature entre le IIème et XIVème siècle. Muriel Debié et Françoise Briquel Chatonnet nous décrivent un christianisme syriaque qui avait la particularité d’être missionnaire, ascétique, et très en contact avec les autres religions. Ce livre aide à comprendre le monde syriaque, passionnant par sa culture et l’influence internationale qu’il a pu avoir.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Le monachisme d’Orient, Père Hiéromoine ELISEE, Cerf, 2017

 

Au IVème siècle, la figure du moine prend la place de celle du martyr. Les chrétiens décident de se battre, non plus contre l’adversaire dans la persécution, mais au désert, transformant leur combat en une lutte intérieure, spirituelle.

Frère Elisée dans un bel ouvrage nous explique l’histoire du monachisme et nous en présente ses principales figures charismatiques : Saint Antoine, Evagre le Pontique, Dorothée de Gaza… Ces hommes ont tous voulu faire un lien entre le Ciel et la Terre, en se faisant l’image du Christ Lui-même. Les moines vont se retirer au désert pour imiter le Christ pauvre et abaissé. L’auteur nous décrit les différents monachismes en Orient, chaque pays ayant sa particularité (l’Ethiopie, la Palestine, la Syrie, l’Arménie…). Tous ces types de monachismes ont la particularité d’être populaires, de vivre des renouveaux, d’être au milieu d’autres religions, et d’avoir une souplesse d’organisation. C’est donc un monachisme typiquement oriental qui nous est présenté, dans toutes ses formes d’expression. La vocation est cependant toujours la même, ces hommes choisis par Dieu veulent vivre « l’Evangile au désert ».

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Les chrétiens d’Orient, Bernard HEYBERGER, Que sais-je, 2017

 

Que cache l’expression chrétiens d’Orient ? Quelle est l’histoire de ces premiers croyants en Jésus-Christ ? Quel est leur rôle aujourd’hui au Moyen-Orient ?

 

Dans ce petit traité, Bernard Heyberger réussit avec succès à nous instruire en 125 pages sur les chrétiens d’Orient. L’auteur nous rappelle que ces chrétiens ont toujours vécus avec le judaïsme et l’islam, on ne peut donc pas les comprendre sans évoquer leurs rapports avec ces deux religions. L’auteur nous met en garde contre une formule trop large selon lui qui rassemblerait tous les chrétiens du Moyen-Orient. Ils sont en effet plein d’Eglises et de pays différents : ils sont coptes, maronites, assyriens, ou libanais, irakiens, égyptiens… Malgré les difficultés qu’ils vivent, notamment avec leurs voisins de religions différentes, les chrétiens d’Orient ne se réduisent pas à des victimes persécutées : ils ont écrit et écrivent encore leur Histoire : ils sont acteurs !

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Sur le chemin de Guiragos, Pascal MAGUESYAN, UIOTC, 2017

 

Marcher pour faire mémoire du génocide arménien, marcher pour répondre à la haine par l’amour, voilà le pari de Pascal Maguesyan. Cet ouvrage nous offre le magnifique témoignage d’un homme amoureux de l’Arménie.

Le génocide d’avril 1915 à juillet 1916 en Turquie a pendant longtemps été caché. Un siècle après, Pascal Maguesyan décide de faire ressurgir la mémoire du génocide arménien. Il commence une marche en prenant le chemin qui le mènera à Guiragos. Cette marche est un cri, une prière, un combat contre le négationnisme. En se lançant dans cette aventure, l’auteur veut marcher dans les pas de ceux qui ont fuis le génocide. Humble démarche, pour la vie et la justice. Chaque jour l’auteur nous partage la vie de ceux qui ont désespérément fui la mort, il offre sa marche pour chacun d’eux. Les lecteurs revivent ainsi à travers des extraits de lettres ou de journaux, l’enfer qu’on put vivre ces gens, simplement parce qu’ils étaient arméniens. Ce génocide fait suite à des siècles de mépris envers ceux qui ont fait la première nation chrétienne. L’auteur nous dévoile la grandeur d’âme de « l’Homo Armenicus » et rend hommage à ce peuple. Cette marche solitaire vers Guiragos a l’ambition de devenir un véritable « chemin de Compostelle oriental » dont l’auteur par la force de ses mots nous donne envie de prendre la route.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Itinéraire d’un chrétien d’Orient citoyen de Mésopotamie, Emmanuel-Pataq SIMAN, l’Harmattan, 2018

 

L’auteur à travers son autobiographie nous fait découvrir toute la culture Mésopotamienne. Peu connue en Occident, la richesse de cette « Terre entre deux fleuves » est pourtant un trésor, qu’il convient de protéger et de faire connaître.

A travers le récit de son enfance paisible et heureuse sur cette terre, Emmanuel Pataq Siman nous raconte les traditions et les légendes de la Mésopotamie. La culture mésopotamienne est le cœur de la civilisation de l’homme moderne. C’est le lieu de la naissance de l’écriture, de la civilisation, du monde moderne, et plus largement de l’Histoire. C’est là que se trouvent les racines de l’Homme. Le lecteur découvre notamment la richesse de la liturgie où l’Esprit et le sens communautaire sont très présent. L’Eglise de Mésopotamie se nomme elle-même « Eglise d’Orient », elle fait partie des plus anciennes communautés chrétiennes du Levant. L’auteur nous permet de voyager au milieu de cette « terre humaine », et contribue ainsi à faire perdurer cette culture dont le principal danger est de se perdre peu à peu.

Emmanuel Pataq Siman est né à Qaraqosh en 1933 dans une famille syriaque catholique. Il entre chez les dominicains en 1963. Licencié en philosophie et docteur en théologie, il réside à Paris où il est actuellement bibliothécaire du couvent de Saint-Jacques.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Une diversité menacée, les chrétiens d’Orient face au nationalisme arabe et à l’islamisme, Joseph YACOUB, Salvator, 2018

 

L’auteur fait une analyse de la situation actuelle des pays du Moyen-Orient et dénonce les nationalismes arabes qui ne laissent aucune place aux minorités. Cet ouvrage est un plaidoyer pour l’égalité des citoyens.

Joseph Yacoub tire une sonnette d’alarme sur la situation des chrétiens dans les pays musulmans. Il évoque le nouveau nationalisme arabe qui, selon lui, ne laisse de place qu’à l’islamisme dans la définition de leur culture. En passant de l’arabisme à l’islamisme, les pays arabes n’acceptent pas d’histoire, de culture, ou de héros autres que musulmans. Les minorités n’ont pas la possibilité de s’exprimer, alors même que les chrétiens ont joué un rôle important dans l’histoire culturelle des pays du Moyen-Orient. A cause de la montée d’un islam radical et violent, les pays perdent leurs minorités, et donc perdent leur richesse. Cela est très dangereux pour le christianisme qui a « comme vocation première l’Orient ». Il est donc nécessaire que les chrétiens aient leur place dans ces pays du Moyen-Orient, qu’ils y soient en sécurité et qu’ils aient une pleine citoyenneté. L’auteur se bat pour une citoyenneté égalitaire qui respecte sa diversité et qui intègre les droits de l’homme. Une voix qui s’élève sans tabous pour dénoncer, à raison, les injustices faites contre les minorités en Orient.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

L’Orient chrétien, arts et croyances, Tania VELMANS, Picard, 2017

 

Quelle est la spécificité de l’art chrétien en Orient ? Quelle est la signification des images ? Que révèlent-elles ?

L’Orient contient un art spécifiquement chrétien, qui est apparu au IVème siècle. Les monastères et églises d’Orient sont peuplés de fresques et d’icônes magnifiques. L’auteur nous apprend la spécificité de l’art selon chaque pays : en Syrie, au Liban, en Palestine, en Arménie, en Géorgie, en Egypte, en Ethiopie… L’art a évolué au fil des siècles, le Christ et la Sainte Vierge ne sont plus représentés de la même manière. De même, les thèmes choisis changent selon les époques… la Passion par exemple, va au fil des siècles devenir de plus en plus affective.

Les magnifiques photos du livre nous permettent de découvrir la beauté de l’art oriental, nous faisant comprendre qu’il était bien indépendant de l’art qui se faisait à Constantinople. Tania Velmans nous communique son amour pour cet art chrétien et nous donne envie de le faire connaître, afin de contribuer nous aussi à sa préservation.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Chrétiens de GazaChristophe OBERLIN, Erick Bonnier, 2017

 

Oui, il y a des chrétiens à Gaza, et ils ne sont pas un détail de l’histoire chrétienne ! A seulement 80 kilomètres de la ville Sainte, les chrétiens sont présents dans cette région depuis le premier siècle, et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Christophe Oberlin nous prouve dans tout son ouvrage que les mots chrétiens et Gaza ne sont pas incompatibles. De l’époque des Pères du désert jusqu’à aujourd’hui, l’auteur nous fait un rappel historique du rôle essentiel qu’ont eu les chrétiens dans cette région. L’ouvrage est enrichi par le très beau témoignage d’une habitante de Gaza, qui décrit avant la Nakba une vie paisible et tranquille. Cet ouvrage est un beau témoignage de vivre ensemble. Dans cette région, chrétiens et musulmans ont pendant longtemps participé mutuellement à leurs fêtes religieuses et partagés leurs lieux de culte. Deux religions mais un seul et même peuple : le peuple Palestinien.

Christophe Oberlin est un amoureux de Gaza. Sensible aux douleurs qu’y vivent les Palestiniens, il se rend trois fois par an sur place afin de mettre ses talents de chirurgien au profit de la population. C’est muni de cette expérience qu’il nous fait passer un message plein d’espoir concernant cette terre de souffrances.

L’ouvrage est illustré par de magnifiques photos de Serge Nègre, photographe et spécialiste de la Palestine.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bibliographie par pays du Moyen-Orient

 

LES CHRÉTIENS D’ ORIENT

DE SAINT-BON, Henri Le Christianisme oriental dans tous ses états, Le livre ouvert, 2014

HEYBERGER, Bernard Les Chrétiens au Proche-Orient :de la compassion à la compréhension. Payot et Rivages, 2013.

HIÉROMOINE, Élisée, Le monachisme d’Orient ; figures, doctrines, lieux, histoire, Cerf 2017.

LOCHON, Christian, Chrétiens du Proche-Orient : grandeur et malheurs, Librairie d’Amérique et d’Orient, 2016

Père MÉRIGOUX, Jean-Marie Entretiens sur l’Orient chrétien : Les deux poumons de l’Église, La Thune, Marseille, 2015.

THIBAUT DE MAISIÈRES, Marie et NAJM, Simon, Chrétiens d’Orient, mon amour, Mardaga, 2018.

ZIADÉ, Raphaëlle, Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’Histoire, Gallimard, 2017

 

SUR LES COPTES D’ÉGYPTE

CANNUYER, Christian L’ Égypte copte : les Chrétiens du Nil, Gallimard 2000

MAYEUR-JAOUEN, Catherine Voyage en Haute-Égypte. Prêtres, coptes et catholiques, CNRS Éditions, 2019.

 

SUR LA SYRIE

Père HILAL, Ziad Homs, l’ espérance obstinée, Bayard culture, 2019.

Père MOURAD, Jacques, Un moine en otage, Emmanuel, Mai 2018

ANTAKI, Nabil et SABÉ, Georges, Les lettres d’Alep, L’Harmattan, 2018.

 

SUR LA TERRE SAINTE

NEGRE, Serge avec OBERLIN, Christophe et BONNIER, Éric Chrétiens de Gaza, Paris, 2017.

BABOUN, Vera Pour l’amour de Bethléem – Ma ville emmurée, Bayard, 2016.

VAN GAVER, Falk et MAADDI, Kassam, Taybeh, dernier village chrétien de Palestine, Éditions du Rocher, 2015.

 S. B. TWAL, Fouad Pour l’amour de Jérusalem, Bayard, 2016.

DUPLAN, Nathalie et RAULIN, Valérie, Le camp oublié de Dbayeh, Palestiniens chrétiens, réfugiés à perpétuité, Le Passeur, 2013.

 Père MERCHAT, William-Marie, Avec Mariam, entrer dans la Joie de l’Esprit, Éditions du Carmel, 2019.

 

SUR L’IRAK

Mgr SAKO, Louis-Raphaël Ne nous oubliez pas ! : le SOS du patriarche des Chrétiens d’Irak, Bayard, 2015.

Père MÉRIGOUX, Jean-Marie, Va à Ninive ! Un dialogue avec l’Irak, Le Cerf, 2000.

HARRAK, Amir Le monastère de Mar-Behnam à la période atabeg, XIIIe siècle : l’art au service de la foi, Geuthner, 2018.

 

SUR LE LIBAN

MOUAWAD, Youssef. Maronites dans l’histoire, L’Orient des livres, 2018.

ROCHE, Jad. Liban : le véritable enjeu, Cariscript, coll. Études politiques, Paris, 1987.

 

SUR L’ARMÉNIE

MAHÉ, Annie et Jean-Pierre L’Arménie à l’épreuve des siècles, Découverte-Gallimard, 2005.

 

SUR L’ ÉTHIOPIE

GENTRIC, Jean-Christophe Au cœur de l’Éthiopie chrétienne, Le bâtisseurs du divin, Saint Sauveur, 2018.

 

SUR L’UKRAINE

Université Catholique d’Ukraine, Persécutés pour la vérité : les gréco-catholiques, ukrainiens derrière le rideau de fer, Éditions de l’Université Catholique d’Ukraine, Lviv, 2018.