• Actions humanitaires

Apporter une aide humanitaire à une population menacée

Contexte du projet

Présente en Ukraine depuis 1924, L’Œuvre d’Orient a, dès lors, toujours soutenu le peuple ukrainien.

En 2014, la Crimée, territoire ukrainien, est annexée à la Russie, suivi par l’auto proclamation des républiques de Donetsk et de Lougansk, à l’est du pays. Des séparatistes, soutenus par la Russie, prennent les armes et l’Ukraine entre en guerre. Ce conflit, la guerre du Donbass, fait, selon l’ONU, près de 14 400 morts, dont 3404 civils entre 2014 et 2021. Il a entraîné le déplacement de 2,7 millions de personnes, dont près de 1,5 millions de déplacés internes.

Le 21 février 2022, le président russe reconnaît l’indépendance des régions de Donetsk et Lougansk et déclenche le 24 février, une offensive armée de grande échelle sur le territoire ukrainien.


Présentation du projet

Si l’Œuvre d’Orient est présente et active en Ukraine depuis 1924, elle a su renforcer considérablement renforcer son action dès le début du conflit de 2022. Avant le début du conflit, l’association aidait déjà activement les communautés gréco-catholiques d’Ukraine, notamment en soutenant les diocèses gréco-catholiques et les congrégations qui gèrent orphelinats et centres d’accueils pour les handicapés, ainsi que l’Institut Œcuménique de Lviv et son travail de dialogue interreligieux.

L’Œuvre d’Orient a tout de suite saisi l’ampleur du conflit et a agi pour soutenir le peuple ukrainien ; dès le lendemain de l’invasion, l’association a mobilisé ses contacts sur place pour identifier les premières nécessités des Ukrainiens. Cinq délégations de l’association se sont ainsi rendues en Ukraine et dans les pays frontaliers – Pologne, Roumanie, Moldavie – pour évaluer les besoins.

Dans le même temps, elle a mis en place un fonds d’urgence qui s’articule autour de trois axes :

1. L’aide auprès des ukrainiens restés en Ukraine

Garantir aux millions de réfugiés et déplacés d’Ukraine des conditions de vie minimum est la principale priorité de L’Œuvre d’Orient. Le fonds d’urgence a ainsi soutenu financièrement ses partenaires historiques en Ukraine, les paroisses, diocèses et monastères, surtout présentes dans l’Ouest du pays, qui accueillent, hébergent et soignent au quotidien des centaines de déplacés, mais dont les ressources sont limitées.

2. L’aide pour les ukrainiens réfugiés dans les pays frontaliers

Grâce à ses contacts et partenaires, présents dans plusieurs pays frontaliers, notamment en Pologne, en Roumanie, ou encore en Moldavie, L’Œuvre d’Orient a pu agir directement auprès de plusieurs millions de réfugiés, nécessitant une aide humanitaire d’urgence, au même titre que les déplacés internes. Le fonds d’urgence Ukraine a ainsi financé plusieurs projets de même type, soutenant activement les diocèses et les congrégations religieuses qui se sont mises au service des réfugiés. Souvent en situation de transition vers d’autres pays, les réfugiés ne restent que peu de temps en pays frontaliers et les acteurs sur place doivent en permanence renouveler leurs stocks, afin de garantir aux nouveaux arrivants soins, aliments de base (huile, farine, sucre, conserves, etc..) et produits de première nécessité (hygiène personnelle, serviettes, couches, etc…).

3. L’aide pour les ukrainiens réfugiés en France

Dès le début du conflit, L’Œuvre d’Orient s’est investi pour soutenir et accompagner les réfugiés ukrainiens arrivés en France  :

Appui de la paroisse gréco-catholique de Paris (personnel pour prise en charge des réfugiés,

Coordination avec les acteurs (diocèse de Paris, service des migrants avec l’église de France, acteurs associatifs divers accueillant des réfugiés ukrainiens)

Soutien et coordination avec les paroisses d’hébergement d’urgence et les particuliers, et les personnes en situation de détresse. Aide au discernement et à l’alerte, en sensibilisant à la gestion des traumatismes au quotidien, à la gestion des urgences, la fuite de mineur par exemple.

Cours de soutien scolaire ou des aides administratives.


Objectifs

Lever un fonds d’urgence auprès du public, dédié aux familles ukrainiennes en Ukraine ou réfugiées

Offrir un soutien matériel et psychologique aux déplacés internes et aux réfugiés ukrainiens dans les pays frontaliers à l’Ukraine en répondant à leurs besoins humanitaires

Suivre et soutenir les Ukrainiens dans leur installation en France, en recherche d’emploi, de logement, apprentissage de la langue française, etc.


Résultats/ Impacts

1. En Ukraine et 2. dans les pays frontaliers

• Accueil :

Hébergement des déplacés, en finançant une grande partie de leurs dépenses en gaz, en eau, en électricité et en carburants pour les transports liés à l’accueil et au logement de ces personnes.

Installation de salles de bains ou de cuisines supplémentaires pour les lieux accueillant des centaines de réfugiés.

Ouverture de nouveaux foyers d’accueil dans l’Ouest du pays.

• Distribution :

Cinq minibus ont été acheminés depuis la France par les bénévoles de L’Oeuvre d’Orient dans des centres logistiques, gérés par l’Église gréco-catholique d’Ukraine. Ces véhicules ont été

Achat et transport de plusieurs centaines de tonnes de produits de premières nécessités, en particulier la distribution des colis alimentaires, des médicaments et des produits hygiéniques divers.

• Appui psychologique :

Prise en charge des personnes en détresse psychologique due aux traumatismes de la guerre

Appui financier à plusieurs centaines d’aumôniers  en mission sur le front oriental, pour les aider dans leur action spirituelle en zones de guerre

Cellules d’aide psychologique auprès des personnes vulnérables au sein de l’Eglise gréco-catholique

Financement d’honoraires de messe pour les prêtres gréco-catholiques : promouvoir l’espérance est essentiel au moral des Ukrainiens.

• Santé :

Envoi de trois ambulances à un centre de soins infirmiers à Lviv et à deux unités militaires dans la région de Kiev.

 3. En France

Trois classes de cours de français ont été ouvertes, en lien avec l’Institut catholique de Paris, afin d’accueillir plus de 64 apprenants de tout âge, parfois très jeunes. Les professeurs, certifiés FLE et formés au professorat en université, sont soutenus par des bénévoles, des professeurs à la retraite, grâce au fonds d’urgence. Il s’agit d’un projet durable, puisque ces classes ont été renouvelées pour l’année scolaire 2022-23 et intégrées aux élèves orientaux, présent depuis plus longtemps.

Retrouvez l’interview de notre chargée de mission Ukraine, Liliia Kuzyk, sur RCF qui explique notre mission de solidarité au micro de RCF : Routes diocésaines | RCF Jerico Moselle


Plus de 68 projets financés pour :

4 centre d’accueil de réfugiés.

15 centre d’accueil de déplacés internes.

3  ambulances et 5 minivans.

35  paroisses aidées.


Budget du projet : 1 517 367

Contribution financière de L’Œuvre d’Orient et de ses partenaires :

1 517 367 €

 

© photos : Églantine Gabaix-Hialé,Gilles Bader

Le projet en bref

Date
2022
Localisation
Ukraine
Bénéficiaires
Le peuple ukrainien
  • Porteur de projet : L'Œuvre d'Orient
  • Objectif : Aider la population ukrainienne en lui assurant ses besoins vitaux
  • Partenaires : Université Catholique Ukrainienne, Caritas Ukraine, Association Entrepreneurs pour la paix, Fondation Regina Pacis, Association Astarta, Fondation polonaise Paul Follereau
 
  •   LES PARTENAIRES DE L'ACTION