• Education

[LIBAN] Venir en aide aux réfugiés palestiniens chrétiens

"Plus de 500 familles palestiniennes chrétiennes sont réfugiées dans ce camp. Les besoins médicaux sont très importants , et tous les médecins qui viennent les visiter sont bénévoles. Nous essayons aussi d’être auprès d’elles un soutien et un réconfort dans leur quotidien" Sœur Magdalena

∗∗

Présentation de la situation des réfugiés palestiniens 

À partir de 1948 et la création de l’État d’Israël, environ 150 000 réfugiés palestiniens s’installent au Liban. Au début très bien intégrés, leur situation se détériore avec la guerre civile au Liban en 1975. Aujourd’hui, il est quasiment impossible pour les réfugiés palestiniens d’obtenir la nationalité libanaise. Dès lors, leur situation politique, économique et sociale est extrêmement précaire. Les réfugiés palestiniens ne possèdent pas de nationalité : ils sont régis par un statut spécial et ne bénéficient pas de protection sociale ni des droits inhérents à la nationalité libanaise.

        1  

Les sœurs de Nazareth aux côtés des réfugiés palestiniens chrétiens 

Les religieuses de Nazareth habitent depuis 31 ans à l’entrée du camp de Dbayeh. Elles aident les réfugiés, toujours plus nombreux, à lutter contre l’isolement, la paupérisation et le manque de ressources. Les malades viennent frapper à leur porte. Ainsi, sur place, les habitants, qui ne disposent d’aucune mutuelle ni assurance, sont régulièrement confrontés à l’absence de moyens médicaux. Le cœur du projet est d’apporter une aide médicale d’urgence. Il s’agit de financer l’achat de médicaments, prodiguer les soins nécessaires aux malades atteints de cancer ou de maladies graves, effectuer les analyses de sang et les radiographies (IRM/SCANN) dont ils ont besoin.


L’Œuvre d’Orient Plus de 160 ans au service des chrétiens d’Orient

Créée par des professeurs de la Sorbonne, L’Œuvre d’Orient est une association française entièrement dédiée au soutien des chrétiens d’Orient. Elle œuvre au plus près des populations locales dans les domaines éducatif, social et culturel. Des liens de confiance forts se sont tissés sur l’ensemble du territoire permettant de développer les solutions adaptées dans les meilleures conditions de fiabilité.