• Actions humanitaires

[LIBAN] Urgence Beyrouth : soulager et reconstruire après l’explosion du 4 août

« C’est un choix d’agir et d’être dans l’espérance, d’être lumière dans l’obscurité  »

Johny, jeune Libanais, venu prêter main forte au lendemain de l’explosion


Contexte du projet

Alors que le Liban traversait déjà une crise politique, économique et sociale profonde, une double explosion dévasta Beyrouth le mardi 4 août 2020. Celle-ci toucha particulièrement les quartiers à proximité du port comme Gemmayzeh, Mar Mikhael, Achrafieh, Bourj Hammoud et Quarantaine. Ainsi, des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans-abris, près de 6 500 personnes ont été blessées et 204 sont décédées ; les logements et les infrastructures, comme les écoles et les hôpitaux, ont été lourdement endommagés.

Les Libanais vivent cette explosion comme « une crise dans la crise ». En effet, plus de la moitié d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté, près de 60% sont au chômage. Par ailleurs, l’hyperinflation rend inaccessibles des denrées de base et la pandémie de COVID-19 sature les services d’urgence et de réanimation des hôpitaux.

 

Présentation du projet

Dès le lendemain et dans les semaines qui ont suivi l’explosion du 4 août, l’équipe locale de L’Œuvre d’Orient a recensé et priorisé les urgences auprès des communautés chrétiennes de Beyrouth.

Nommée par la ROACO (Réunion des œuvres pontificales orientales) avec la CNEWA, L’Œuvre d’Orient, à la demande du Vatican, a ainsi pu coordonner les aides financières des organisations d’Église et les affecter sur place selon les priorités.

L’opération Urgence Beyrouth vise à soulager rapidement les Libanais, quels que soient leur milieu social ou leur confession, et à les aider à reconstruire leur capitale.

 

Objectifs

Réhabiliter les écoles chrétiennes frappées par la déflagration afin que ces dernières soient de nouveau en mesure d’accueillir des élèves. Ces établissements scolaires chrétiens sont vecteurs de francophonie et porteurs des valeurs de fraternité et de vivre-ensemble, essentielles au Liban.

Remettre en état les hôpitaux et dispensaires les plus endommagées par l’explosion.

Soutenir la reconstruction du patrimoine libanais (logements, églises, couvents, bibliothèques, etc).

Soutenir la population sinistrée en lui apportant une aide alimentaire, sanitaire (médicaments, soutien psycho-social) et financière.

 

Résultats/ Impacts

Entre le 4 août et 2020 et juin 2021

85  projets financés pour :

25  écoles/universités

7  hôpitaux/ dispensaires

150  logements

10  églises/ cathédrales

 

 

 

 

Budget du projet : 2 400 000 €

Contribution financière de L’Œuvre d’Orient et de ses partenaires : 2 400 000 €
© photos : Églantine Gabaix-Hialé, Grégoire Khaloust

Le projet en bref

Date
05/08/2020
Localisation
Liban
  • Porteur de projet : L'Œuvre d'Orient
  • Objectif : porter assistance aux victimes de l'explosion et contribuer à la reconstruction de Beyrouth
  • Partenaires : Fondation ALIPH, Région Grand Est, If International Foundation
 
  •   LES PARTENAIRES DE L'ACTION